Test – Fourche Fox 38 Factory e-Bike

9.1
/10

Qui peut le plus… peut le moins !

Du côté des fourches pour le VTTAE, la grosse nouveauté de l’année demeure sans conteste l’arrivée sur le marché de la Fox 38. Casting revisité, cartouche spécifique, plongeurs XXL, débattements en 160 ou 170 mm, elle colle parfaitement à ce que l’on attend d’une fourche d’enduro pour le VTT à assistance électrique. Après avoir passé au crible le modèle en 36 au printemps, nous avons décidé de vous présenter la taille au-dessus pour l’été… Coup de projecteur.

Par Chris Caprin

Fourche Fox 38 Factory e-bike

  • Usage : enduro/bike park
  • Prix : 1 499 euros
  • Poids : 2,350 kg (roue de 29 pouces)
  • Débattement : 160/170 mm
  • Construction : aluminium
  • Revêtement : Kashima
  • Suspension : air
  • Cartouche : Grip2 E-Bike avec VVC (Variable Valve Control)
  • Offset (déport du té) : 44 et 51 mm
  • Axe : traversant 15/110 mm
  • Pivot : 1-1/8e 
  • Dimension : hauteur 571 mm, largeur 110 mm
  • Réglages compression : hautes vitesses (8 clics), basses vitesses (16 clics)
  • Réglages détente : hautes vitesses (8 clics), basses vitesses (14 clics)
  • Lien : www.fox.com

Qu’est-ce qui change ?

Tout ! En effet, on se retrouve face à un tout nouveau casting avec des solutions techniques qui s’inspirent des différentes expériences de la marque en tout-terrain. Des détails qui ont leur importance, avec en plus un côté visuel doux et moins anguleux.

Ainsi, les plongeurs, les fourreaux, le té et l’arceau ont été retravaillés pour procurer un meilleur alignement, moins de risques de frictions et un rapport rigidité/poids optimisé. Plus arrondi, le nouvel arceau offre davantage d’espace dans la zone autour du tube de direction et filtre davantage les micro-vibrations, alors que le té de fourche d’un diamètre plus important au niveau de la colonne de direction apporte une cohésion plus uniforme entre les deux parties.

Du côté des fourreaux, on remarque aussi une sorte de nervure sur l’arrière. Ce sont en fait des petits canaux qui permettent à l’air et à l’huile de circuler plus librement pour une meilleure lubrification.

Du neuf, encore du neuf !

Ce nouveau casting de fourche propose également un filetage de l’axe de roue du côté de l’étrier de frein, avec un serrage à l’opposé pour plus de sécurité. Cela évite d’avoir à manipuler quoi que ce soit du côté du disque en risquant éventuellement de se brûler.

Sur chaque fourreau, on trouve aussi une valve de purge du trop-plein d’air (comme sur la 40 de DH), qui peut être provoqué par un changement d’altitude ou lors d’une utilisation intensive sur de longues descentes bien cassantes à la montagne. Enfin, au niveau de la fixation de la roue, un système de réglage fin avec vis côté épaulement de l’axe (type moto tout-terrain) a été rajouté pour que l’alignement et le contact soient parfaits entre les fourreaux et le moyeu.

A l’intérieur du fourreau droit, la cartouche Grip2 Boost e-Bike + a également été retravaillée spécialement pour s’adapter aux contraintes particulières en VTTAE et offrir un meilleur grip et un maintien plus important.

Précisons également que la Fox 38 Factory e-Bike est fournie avec un guide-câble, trois cales de réglages et une étoile pour le maintien de la potence sur le pivot.

Qu’en est-il sur le terrain ?

Pour tester cette fourche, j’ai utilisé trois vélos… Tout d’abord, je l’ai montée sur un Giant Trance E+ en version 160… Cela m’a permis de vérifier la différence de comportement entre une 36 et une 38. Et d’essayer l’option MX (29 à l’avant, 27,5 à l’arrière) sur ce vélo full 29 d’origine, aussi. Puis, elle est passée sur un Orbea Wild FS, qui, pour une utilisation enduro, avait bien besoin du renfort d’une 38 en 170 mm de débattement au lieu de 160. Et enfin, j’ai complété tout ça par une longue expérience de ride au guidon d’un Santa Cruz Bullit.

Avant de partir pour le premier test de cette 38 Factory Kashima 2021, en suivant ma routine habituelle et pour bien roder la fourche, je me suis contenté de faire mon réglage de Sag entre 25 et 30 % d’enfoncement et de laisser ouvert à moitié en compression et presque à fond en détente.

Ensuite, j’ai affiné au fur et à mesure pour arriver rapidement au comportement idéal pour mon style de pilotage et mon poids.

Pour un pilote de 70 kg, l’idée est d’avoir des suspensions qui fonctionnent de manière homogène et progressive sur l’intégralité du débattement, en allant presque jusqu’à la limite du talonnage.

Je conseille donc les réglages suivants :

• 80 psi en pression d’air et un token dans le plongeur gauche pour un Sag entre 25 et 30 %.

• Compression basses vitesses : – 5 du plus fermé (sur 16 clics)

• Compression hautes vitesses : – 3 du plus fermé (sur 8 clics)

• Rebond basses vitesses : – 10 du plus fermé (sur 14 clics)

• Rebond hautes vitesses : – 6 du plus fermé (sur 8 clics)

Comme son nom l’indique, la cartouche Grip2 e-Bike offre une accroche incroyable et la sensation d’avoir la roue avant collée au sol. C’est déjà flagrant sur la 36, ça l’est encore davantage avec la 38. Sur l’angle, c’est assez impressionnant et on peut chercher la limite sans appréhension, tant le grip, la précision et le maintien de l’avant donnent confiance.

Cette nouvelle 38 est aussi plus rigide, mais dans le bon sens du terme. C’est-à-dire que l’on sent qu’il y a moyen de lâcher les freins et de taper dans les trous au freinage sans ressentir de flou dans le train avant. Ou de s’envoyer en toute sérénité des marches négatives avec réception légèrement à plat. De même, l’onctuosité en début de course et le maintien à partir du moment où l’on rentre dans la deuxième partie du débattement sont nettement meilleures que sur une 36 en 160 mm de débattement. Pour un pilote d’à peine 70 kilos, c’est notable, mais pour quelqu’un qui pèse plus de 85 kilos, c’est carrément indispensable.

Est-ce utile ?

Comme je viens de l’évoquer, les performances exceptionnelles sur le terrain de ce nouveau modèle Fox 38 sont particulièrement intéressantes, tant elles améliorent le comportement du vélo, surtout avec des débattements au-dessus de 160 mm…

Pour le top pilote, c’est l’idéal, évidemment. Mais pour le pratiquant de base un peu lourd, c’est aussi l’assurance de disposer d’une suspension qui pardonne les erreurs en encaissant les chocs involontaires et qui évite de plonger trop vite dans le fond du débattement, de perdre le bon équilibre entre l’avant et l’arrière du vélo ou même de talonner. 

Par rapport à un modèle d’un diamètre moins important, sur un VTTAE d’enduro, c’est un peu le jour et la nuit.

Enfin, côté pratique, précisons que Fox propose désormais un garde-boue spécifique qui se fixe sur les vis de purge situées à l’arrière des fourreaux. Un petit accessoire sympa et bien utile, surtout en hiver, mais pas donné.

Quelle durée de vie ?

Euh, comment dire ? C’est une Fox, quoi ! La réputation de fiabilité de la marque n’est plus à faire. A savoir, par exemple, que les pièces en interne ne sont pas en plastique, mais en aluminium et que la cartouche et la clapeterie sont d’une finition irréprochable. De même, si la tolérance du jeu au niveau des bagues est plus stricte que chez d’autres marques et demande une petite période de rodage pour fonctionner de manière optimale, il va sans dire que cela rallonge d’autant la durée de vie de la fourche.

Sans parler du SAV de qualité que Fox propose en France et du stock de pièces détachées disponibles pour l’entretien et la révision des éléments de suspension… Y compris pour les anciens modèles de plus de dix ans ! Et au final, même si une fourche Fox coûte plus cher que sa concurrente directe, sur la durée, le client en a pour son argent.

Ce qui peut progresser ?

Difficile de trouver des défauts à cette Fox 38 Factory Kashima 2021… Et si on aimerait toujours la payer moins cher, c’est aussi le prix de la qualité et l’assurance de disposer d’un accessoire qui dure dans le temps… Il suffit pour cela de jeter un œil au nombre de 32, 34 ou 36 de ces dix dernières années qui sont encore en activité ! Donc, si vous hésitez entre deux VTTAE d’une même gamme, l’un plus abordable et l’autre au tarif un peu plus élevé, mais équipé de la nouvelle 38, optez pour celle-ci. Vous ne le regretterez pas. C’est LA fourche qu’il faut pour un VTT d’enduro à assistance électrique.

Vis-à-vis de la concurrence ?

Le concurrent numéro un, c’est RockShox avec la ZEB Ultimate Charger 2.1 RC2 DebonAir. Un modèle abouti qui fonctionne parfaitement. Je l’ai roulé sur le Stevens E-Inception au printemps et – neuf – l’ensemble n’a pas grand-chose à envier à la Fox 38.

Mais au niveau des performances pures et des possibilités de réglages, on pense forcément aussi à la RXF 38 m.2 de chez Öhlins , qui, elle aussi, joue les gros bras en s’inspirant des différentes technologies du modèle de DH à double té.

Est-ce que ça les vaut ?

Pour avoir eu l’occasion de tester également plusieurs VTTAE 2021 équipés de la Fox 38 Performance avec la cartouche Grip2 disposant de moins de réglages, il est clair qu’en 160 ou 170 mm de débattement, c’est certainement la fourche qui fonctionne le mieux d’origine. Un réglage de Sag, le rebond ouvert comme il faut et c’est parti ! Le comportement est vraiment exceptionnel et, à mon avis, c’est une réelle valeur ajoutée pour un VTTAE. Donc oui, cette nouvelle 38 a tout à fait sa place dans la gamme Fox et même si le tarif est élevé, on ne regrettera pas son achat.

Seulement, avec la possibilité d’effectuer des réglages plus fins, la sensation de disposer de davantage de sensibilité sur les petits chocs et d’avoir encore plus de précision et de maintien au niveau du train avant, la Factory Kashima est forcément un cran au-dessus…

Conclusion
Avec la nouvelle Fox 38 d’enduro et sa cartouche Grip2 e-Bike, le niveau de performance est encore monté d’un cran. Si vous souhaitez faire progresser le comportement de votre VTTAE, ou si vous sentez simplement qu’en fonction de votre poids assez élevé, vous manquez de rigidité et de maintien, c’est la fourche qu’il vous faut. C’est un peu cher, certes, mais on en a pour son argent. En à peine quelques mois, la petite sœur en 36 vient juste de se faire piquer la place de meilleure fourche pour VTT à assistance électrique à grands débattements… Ni plus, ni moins !
Pertinent ?
9
Performant ?
10
Utile ?
9
Fiable ?
10
Abouti ?
10
Concurrentiel ?
9
Bon marché ?
7
Principale qualité
Finition
Progressivité
Nombreux réglages
Maintien
Rigidité
Accroche sur l'angle
SAV de qualité
Principal défaut
C’est pas donné…
9.1
/10
  1. Tré bonne évolution ces gros diamétres (hors blabla marketing) mais je suis toujours géné de voir les poids s’envoler.

    Rajouter 300 g sur l’avant de mon Trek…ppfff alors que je n’ai pas senti une faiblesse de rigidité sur ma RS en 35 de diamétre ^^

    Je ne dois pas rouler assez vite 😉

    1. Oui, je ne doute pas non plus des qualités reconnues de Fox. Et c’est certain qu’un gros guidage sera toujours plus efficace. Pareil pour les plus gros volumes oléopneumatiques, ça va dans le bon sens.
      Mais comme toi, je me pose la question du poids supplémentaire, vis à vis d’une Fox 36. Surtout sur des VTTae qui s’alourdissent de + en de l’avant, avec des batteries de + en + longues et de + en + lourdes.

      1. Salut les gars !
        Je suis d’accord avec vous… Si on pèse 70 kilos ou moins, une 36 ou une Lyric sont largement suffisantes sur un VTTAE en 150 ou 160 de débattement… Au-dessus de 80 ou 90 kilos en revanche, c’est presque indispensable.
        Et lorsque l’on pèse ce poids-là et que l’on roule à la montagne, même une batterie plus lourde avec davantage d’autonomie a du sens…
        Encore une fois, c’est au consommateur de choisir et d’essayer de ne pas se faire imposer par le marché des choses dont il n’a pas besoin ou qui ne lui conviennent pas !
        A +

        1. Bonjour,

          je vais vous faire part de mon expérience perso, je pèse 104KG , je roule à la montagne (sorties typées enduro et bike park) ainsi que dans les alentours de Marseille (calanques, Garlaban, Regagnas, Ste Victoire, ste Beaume (Mazaugue je crois que ca te parle 😉 !!)) sortie typées enduro
          L’année dernière je roulait sur un Heckler équipé d’une Fox 36 e-float performance 160, cette année je roule sur un Bullit équipé d’une Fox 38 float performance élite e-tune 170.
          la grosse différence entre les deux fourche est dans l’engagé, le défoncé et en bike-park la ou avec la 36 je sentait les limette de la fourche avec la 38 je n’ai jamais eu ce sentiment à ce jour (j’en suis à 1700 km)…
          la 38 á une excellente tenue de cap même dans le très défoncé (cela est surement également du à la géométrie du vélo)
          j’ajouterai que coté détente la 38 est beaucoup plus performante que la 36, j’ajuterais tout de même un bémol dans le sens ou cela doit etre du au fait que la cartouche sur ma 38 est plus haut de gamme que celle que j’avais sur 36…

          Pour conclure je suis ravi de la 38 qui est nettement supérieure à la 36!!
          A ce jour elle n’a jamais été mise en défaut !!

  2. Je ne doute pas un moment de l’efficacité de cette fourche, mais le prix… 😱
    Pour environ 1000€ j’ai acheté une zeb bas de gamme sur laquelle j’ai greffé une cartouche sc4 de chez FAST Suspension et un kit piston air de chez Novyparts… Je pense qu’on arrive au même résultat pour 600€ et en plus la cartouche arrive réglée.
    Votre avis ou un test entre une fourche bas de gamme optimisée et une fourche haut de gamme stock m’intéresse 😉

  3. Je trouve l’article intéressant comme souvent sur ce média.
    Luk nous vante les préparateurs et il a raison.
    Mais il ne faudrait pas utiliser l’argument prix.

    Fox est cher certes, préparer une fourche neuve déjà chère est efficace mais ça la rends + chère.

    On retourne à l’éternel débat de VTTAE et Endurotribe : est ce que ça les vaut ?

    1. une fois de plus, á un moment il faudrait sérieusement arrêter de parler du prix d’un produit dans ses défauts/qualités.
      le prix n’apporte ou n’enlève aucune qualité á une produit!

      Merci

      1. dans quelle condition de mesure?:
        -assis sur la selle?
        -debout sur les pédales?
        -assis sur le guidon?
        -etc…?
        car avec 25% de sag “statique” assis sur la selle, on est déjà à 50% debout sur les pédales dans la pente et, même avec l’hydraulique fermée à mort, on est en talonnage au premier freinage…

      2. Merci Chris pour ta réponse…. une question me taraude …. que devient la vitesse maxi de 25 km/h en remplacent la roue 29″ par la roue 27,5″ vu que le capteur est sur la roue arrière ? Comment as-tu résolu ce problème ?

        1. Salut !
          Je l’ai déjà fait plusieurs fois sur différents vélos et la différence est tellement minime que l’on ne s’en aperçoit même pas ! Tu peux me croire ! A +

  4. Salut Chris j’ai lu attentivement ton article, comme d’habitude,et je suis en attente de l’essai des modif sur le Giant Trance 2021: fourche 160 et roues dépareillées …. j’envisageais cette modif car la roue arrière en 29″ me racle trop les fesses sur nos tremplins artificiels !!! à 69ans j’ai plus l’âge pour modifier ma “technique”….donc penses-tu faire un compte rendu de ton essai avec quel réglage du flip-chip par exemple….dans l’attente
    Sportivement
    Eric

    1. Salut Eric,
      Je peux juste te dire que la 160 avec une roue de 27 et demi à l’arrière sur le Trance ne change pas énormément le comportement du vélo… J’aurais cru davantage…
      Ce n’est pas comme sur le Scott Ransom eRide où là, ça change radicalement le vélo en mieux – surtout dans les spéciales où ça descend raide !
      Avec le Trance, en position High du Flip Chip, c’est un poil plus vif, mais c’est tout. En tout cas, ça reste logique et faisable. A +

  5. Bonjour Chris

    Une question qui me démange suite à conversation avec un pro : la fourche Fox Performance Elite 38 est-elle à ta connaissance fabriquée par Fox, ou sous-traitée par SR Suntour , avec des pièces internes qui pourraient être différentes ? Au contraire d’une Factory qui elle serait entièrement Fox ?

    1. Je ne sais pas… Je poserai la question… Mais honnêtement, j’ai du mal à le croire ! En tout cas, la Performance marche tellement bien d’origine et juste sortie de sa boîte, que ça m’étonnerait fort que la cartouche et les pièces ne soient pas du même moule que la Factory Kashima…

  6. Salut
    hâte de lire l’essai du nouveau giant reign e1 avec cette fox en 38 et de voir le comportement par rapport a la rockshox ZEB 38 avec le modéle reign e2
    a bientôt
    gio

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *