Pantalon et veste 100% Hydromatic

8.6
/10

Plus peur de se mouiller !

100%, la marque en vogue du moment, propose désormais un ensemble veste, pantalon et gants pour la pluie et l’hiver. Le design est réussi, la finition soignée, le look sobre… Reste plus qu’à essayer ça sur le terrain dans toutes les conditions pour se faire une idée globale du produit. Que vaut la tenue Hydromatic ? Réponses !


Pantalon et veste 100% Hydromatic

Pantalon

  • Prix : 159 euros
  • Poids : 270 g
  • Corps : Polyester 86 %, élasthanne 14 %
  • Matière : technologie élastique dans quatre directions
  • Imperméabilité : 10 000 mm, traitement déperlant
  • Respirabilité : 10 000 gm
  • Fermeture : type BOA
  • Poches : deux zippées
  • Dimension : entrejambe 78 cm (32)
  • Lien : www.100percent.com

Veste

  • Prix : 139 euros
  • Poids : 340 g
  • Corps : polyester/polyuréthane
  • Matière : laminé, 2,5 couches
  • Imperméabilité : 10 000 mm, anti-humidité intérieur et extérieur, ventilation arrière
  • Respirabilité : 30 000 g/m2
  • Capuche : oui
  • Poches : deux zippées
  • Dimension : 70 cm de l’épaule à l’ourlet (M)
  • Lien : www.100percent.com

Est-ce pertinent ?

L’un des atouts de ce pantalon, c’est son tissu qui allie élasticité et déperlance, tout en étant parfaitement étanche. Il est également suffisamment souple et large au niveau des genoux pour porter dessous une paire de genouillères sans être gêné.

Côté technique, pour une meilleure respiration, on trouve aussi un panneau arrière en mesh qui améliore la circulation de l’air, une fermeture micrométrique de type Boa et une impression en silicone à l’intérieur de la ceinture pour minimiser les risques d’avoir le pantalon qui glisse à la taille.

Enfin, en plus des deux poches zippées (dont une stabilisée pour objet lourd de type smartphone), on trouve deux fermetures Eclair étanches au niveau des chevilles. Cela permet de faciliter le passage des pieds à l’enfilage, tout en offrant un serrage suffisant une fois qu’elles sont fermées pour ne pas accrocher le pantalon dans le plateau ou l’antidéraillement. Bref, sur le papier, ça tient la route.

La veste Hydromatic, elle, est en polyester et en polyuréthane, ce qui permet de garder une bonne amplitude dans les mouvements sans avoir la sensation d’être trop serré aux entournures.

De plus, si elle est imperméable, elle peut faire également office de coupe-vent car elle se loge assez facilement dans un sac à dos une fois pliée… En revanche, elle ne protège pas vraiment contre le froid intense. Les deux poches latérales zippées possèdent une fermeture imperméable et en bas de chaque manche, on trouve un Velcro de serrage, qui, grâce à un ajustement précis  et optimal, évite au froid, à l’eau ou la neige de s’infiltrer.

Petit détail pratique : elle possède une capuche qui peut recouvrir intégralement le casque en cas de fortes pluies et celle-ci est munie d’un système d’accroche à l’intérieur qui lui évite de battre en cas de forts coups de vent ou à grande vitesse dans les descentes.

Côté pratique, on a aussi aimé les logos réfléchissants pour la sécurité, ainsi que les panneaux en Cordura aux genoux et aux fesses, tout comme aux bras.

Précisons également que les gants Hydromatic à 39,99 euros sont très efficace sous la pluie, bien étanches et, surtout, assez ergonomiques pour ne pas avoir l’impression de piloter avec une paire de moufles… Du coup, ils sont forcément plus fins et donc un peu moins efficaces pour les températures en-dessous de 0 degré. Mais sinon, quand le froid n’est pas trop intense, c’est carrément le grand confort. Notez aussi qu’ils sont également compatibles avec les écrans tactiles.

Qu’en est-il sur le terrain ?

Depuis quelques mois, l’hiver est arrivé, même dans le Var ! Nous avons eu droit à tout… Pluie, vent, froid, humidité et même de la neige en assez grande quantité sur les petites montagnes entre 800 et 1 000 m.

Ainsi, j’ai pu encore vérifier que rouler avec un pantalon et non un short est vraiment d’un grand confort. Surtout dans la neige poudreuse, avec les projections glacées de la roue avant sur les tibias ! L’imperméabilité de la tenue Hydromatic est quasiment irréprochable et avec un sous-vêtement de sport, plus une petite veste Gore-Tex en dessous, on est vraiment à l’abri de l’humidité et même du froid.

En revanche, si la veste remplit bien son rôle aussi en tant que coupe-vent, quand la température ne nécessite pas de mettre un maillot à manches longues, le côté plastifié de l’intérieur n’est pas très agréable au contact de la peau nue. C’est valable également pour le pantalon, qui, sans genouillères, a tendance à coller un peu aux jambes et à faire transpirer exagérément.

Il ne faut donc pas se tromper… Ce n’est pas un ensemble long multisaison respirant et l’absence de doublure ne le prédispose pas à une utilisation sous des températures de plus de 15 degrés. C’est donc bien une tenue d’hiver étanche à l’eau et qui ne laisse que très peu passer le vent. Et si, comme je l’ai déjà dit, on se couvre comme il faut en dessous, c’est le complément idéal pour les sorties froides, humides et venteuses. Avec l’Hydromatic, on aura la certitude de pouvoir partir affronter une météo difficile en étant bien protégé et en restant au sec.

Est-ce utile ?

Oui, et en plus, le look est sobre et s’accorde donc avec toutes les couleurs d’équipements et de vélos ! On a aimé le côté technique et bien taillé, la légèreté de l’ensemble, le confort et l’étanchéité plutôt bonne.

Inutile cependant de compter porter la tenue Hydromatic autrement qu’en hiver… C’est le produit typique de saison qui ne sera plus vraiment utile au printemps et en été. Ce qui n’empêchera pas de l’emmener toujours avec soi à la montagne, dans le sac à dos, éventuellement, pour la veste, et dans le sac de voyage pour le pantalon au cas où la météo soit vraiment mauvaise. Une tenue à avoir toujours avec soi, quoi !

Quelle durée de vie ?

Après plusieurs mois de roulage dans des conditions difficiles et de nombreux nettoyages grossiers au jet, suivis de passages en machine, l’ensemble 100% Hydromatic a parfaitement tenu le choc. En plus, grâce à des panneaux en Cordura, le tissu résiste aussi plutôt bien à l’abrasion et aux griffures de branches. De même, une ou deux chutes n’ont pas détérioré non plus l’emplacement des coudes, ni celui des genoux.

Constat identique pour les fermetures Eclair qui sont plutôt résistantes et solides… Nous avons aussi apprécié que la marque américaine ait décidé de ne pas décliner cette tenue spécifique “hiver” dans une autre teinte que le noir. On évite ainsi les taches de boue quasiment indélébiles sur les tons clairs, qui viennent souvent donner rapidement un sacré coup de vieux à ce type de vêtements. On double ou triple ainsi leur durée de vie et c’est tout bénéfice pour le consommateur. Bien vu !

Ce qui peut progresser ?

On aurait éventuellement aimé une doublure intégrale douce qui aurait évité le contact parfois un peu désagréable de la peau sur l’intérieur du tissu imperméable… Mais en dehors de ça, avec les fermetures Eclair de type survêt’ en bas des jambes, la longueur suffisante de celles-ci, la fermeture de type Boa et les poches étanches, rien à redire de plus au niveau du pantalon.

Quant à la veste, c’est pareil. Avec ses fermetures zippées étanches, son aération pratique dans le haut du dos, sa capuche qui s’attache, ses pièces légèrement renforcées en Cordura et ses Velcro pour ajuster le serrage des manches, on est vraiment sur du bon matos spécifique.

Vis-à-vis de la concurrence ?

Au niveau du rapport qualité/prix/design, le principal concurrent de 100%, c’est quand même clairement Fox… Avec le pantalon et la veste Defend Water, il y a un côté un peu plus doux, plus chaleureux, si l’on peut dire, qui rend l’ensemble peut-être légèrement plus polyvalent et confortable.

Du coup, le Gore Bike Wear C5 Paclite à 139 euros se rapproche davantage de la tenue Hydromatic. Un produit relativement similaire, mais malheureusement pas si confortable et, surtout, encore moins agréable à porter que la 100%, avec ce côté plastifié à l’intérieur qui fait vraiment transpirer.

Chez AlpineStars, j’ai bien aimé aussi la veste Tahoe WP à 169 euros, à la fois imperméable et respirante grâce à ses ouvertures zippées, mais aussi très solide, avec des manches renforcées aux coudes.

Du côté des vestes toujours et dans un style légèrement différent, on peut citer également la Leatt DBX 5.0 à 239 euros, bien plus chère, mais très haut de gamme, car à la fois respirante, thermique et imperméable.

Enfin, chez Kenny, pour 119 euros seulement, on propose une veste coupe-vent, déperlante, thermique et plutôt bien ventilée qui va très bien avec le pantalon Master à 99 euros.

Est-ce que ça les vaut ?

Comme je le précisais plus haut, il y a chez 100% un côté branché allié à des produits techniques et très réussis au niveau du design. Et comme le prix reste relativement raisonnable, ça donne forcément envie d’acheter ! Alors bien sûr, on peut trouver moins cher chez d’autres marques… Mais le confort, la coupe et surtout les matières qui composent cet ensemble Hydromatic seront-ils au rendez-vous ? Pas sûr.

En tout cas, à 139 euros la veste et 149 euros le pantalon, vu la fiche technique, le client en aura pour son argent, c’est certain.

Pantalon et veste 100% Hydromatic
Conclusion
La tenue 100% Hydromatic m’a préservé du vent, de la pluie et de l’humidité pendant une bonne partie de l’hiver. Que ce soit au niveau de la coupe ajustée mais confortable, de la longueur parfaite des manches ou des jambes du pantalon et des solutions techniques adoptées, comme la boucle de serrage Boa, les fermetures zippées aux chevilles, le système d’attache de la capuche, ou les renforts en Cordura aux endroits stratégiques, il n’y a guère de fautes de goût… Et en plus, l’ensemble vieillit plutôt bien, alors !
Pertinent ?
8
Pratique ?
9
Utile ?
8.5
Durable ?
9
Abouti ?
9
Concurrentiel ?
8.5
Bon marché ?
8
Principales qualités
Légereté
Encombrement réduit de la veste
Solutions techniques
Coupe et taille parfaites
Imperméabilité
Design
Principal défaut
L’intérieur plastifié pas très agréable
8.6
/10
  1. Je cherchais un pantalon étanche pour la boue auvergnate et bien voila c’est commandé 😜 et avec en bonus la veste aussi tant qu’à faire…. merci Chris 🤘

  2. Merci pour le retour complet.
    Amélioration possible: pourquoi toujours des couleurs sombres ? .
    Pour la visibilité, sécurité et aussi pour le fun dommage!!!! …
    On pratique un sport fun et sympa alors …
    moins de tristesse, bon sang !!! …..
    Ride safe …

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.