Le casque Leatt MTB 4.0 Enduro à l’essai

8.9
/10

Il coche toutes les cases

Dans sa version avec mentonnière amovible, le casque Leatt MTB 4.0 nous a carrément séduits. A la fois léger, bien fini, pratique et plutôt réussi esthétiquement, il a vraiment tout pour plaire ! Après plusieurs mois de roulage en été comme en automne, c’est désormais l’heure du verdict… Si on vous dit qu’il coche toutes les cases, vous nous croyez ? Explications.

Par Chris Caprin

  • Usage : All M ountain / Enduro / VTTAE
  • Prix : 289 euros
  • Poids : 820 g en mode intégral, 492 g sans mentonnière (taille M)
  • Construction : EPS In Mold et EPP, boucle magnétique Fidlock
  • Système d’absorption : 360° Turbine
  • Ventilation : 18 trous
  • Mentonnière : amovible
  • Tailles : S (51-55), M (55-59), L (59-63)
  • Coloris : Noir, Ivy, Rouge Chili, Rust
  • Lien : www.leatt.com

Est-ce pertinent ?

Le gros avantage des casques deux-en-un, c’est bien de proposer à la fois un modèle intégral et un “Jet” de type X-country. La possibilité d’avoir en même temps une protection complète et efficace pour une pratique engagée en descente et un casque sans mentonnière, plus léger, pour la randonnée ou quand ça monte. Seulement, pour que cela soit pratique, il faut que celle-ci soit non seulement amovible, mais également très rapide à démonter grâce à un système de fixation particulier et astucieux. D’où l’intérêt de ce type de casque.

Est-ce pratique ?

Dans le cas du Leatt MTB 4.0, on peut effectivement le dire. Que ce soit avec le système de montage et démontage de la mentonnière, l’adoption d’une boucle de lanières aimantée de type FidLock ou les nombreuses aérations qui procurent une excellente ventilation, tout a été pensé et calculé pour que le côté pratique prédomine.

Une pression entre le pouce et l’index suffit pour enlever la lanière, deux petits loquets permettent d’ôter très facilement et très rapidement la mentonnière et pour remonter le tout, une fois les crochets à leur place, tout s’emboîte immédiatement. Bref, si l’on ajoute que l’encombrement est assez réduit, le confort très honnête et le poids plus que raisonnable, il est évident que le produit est vraiment abouti.

Est-ce utile ?

Encore une fois, avec son poids raisonnable, ses nombreuses aérations et sa mentonnière amovible sans outil et sans effort, le Leatt n’est pas loin de représenter ce qu’il se fait de mieux sur le marché du casque deux-en-un… Si l’on part du principe qu’en tout-terrain et en montée, avec un VTT à assistance électrique, on force moins, on va plus vite, donc que l’on a plus d’air et que l’on transpire moins, je ne vois pas pourquoi on devrait se priver d’une protection supplémentaire dans les portions plus rapides et les descentes. En cas de chute, la présence d’une mentonnière protège forcément davantage qu’un simple casque de XC ou all moutain ouvert. C’est la raison pour laquelle le MTB 4.0 convient aussi parfaitement à la pratique du VTTAE, que celle-ci soit engagée ou pas.

De plus, le démontage et le remontage rapides permettent éventuellement d’attaquer de longues montées sans mentonnière en cas de fortes chaleurs. Mais honnêtement, au guidon d’un VTTAE, avec les 18 aérations qui assurent une excellente ventilation, c’est tout à fait supportable, même en été. 

Et lorsque l’on y est habitué, il n’est finalement guère plus encombrant qu’un casque all mountain classique. Avec toutefois une véritable sensation de protection très rassurante et un look qui s’accorde plutôt bien avec la pratique du tout-terrain au guidon d’un VTT à assistance électrique.

Quelle durée de vie ?

Avec sa belle finition, ses mousses démontables et lavables et ses systèmes fiables et éprouvés (boucle FidLock, verrouillage de la mentonnière et absorption de chocs Turbine 360°), difficile d’émettre des critiques ou même des doutes sur la fiabilité et le vieillissement de ce Leatt MTB 4.0

Rien à dire, c’est du costaud et seuls la chute et un gros impact pourront en venir à bout. Ce qu’évidemment, on ne vous souhaite pas !

Ce qui peut progresser ?

Comment dire ? Il faudrait vraiment être difficile pour ne pas placer le Leatt dans le groupe de tête des meilleurs casques à mentonnière démontable du marché. Effectivement, c’est un produit de qualité qui n’a quasiment pas de défaut. Look réussi, produit technique et soigné, passage pour la sangle des lunettes et visière réglable en deux positions pour placer le masque dans les montées… Rien ne semble avoir été oublié !

La concurrence ?

Dans la catégorie des casques de VTT deux-en-un à mentonnière amovible, on trouve également le Bell Super Air à 299 euros, très léger avec ses 640 g, le Met Parachute MCR à 330 euros et 840 g ou le Giro Switchblade à 299 euros, mais un peu plus lourd (1,1 kg). Des modèles qui possèdent des technologies personnelles pour un concept identique : offrir légèreté, polyvalence et protection maximale. Enfin, le Urge Gringo de La Pampa à 149 euros et 22 aérations pour 830 g représente certainement le meilleur rapport qualité/prix dans le genre…

Est-ce que ça les vaut ?

Sachant que le côté deux-en-un est bien pratique, que la finition est soignée, que la technologie de l’ensemble joue la carte du haut de gamme et que le look est carrément réussi, on serait tenté de dire oui… Surtout qu’à 289 euros, il reste tout de même placé par rapport à la plupart des modèles de la concurrence.

Après, il est évidemment possible de trouver moins cher et presque aussi sympa en regardant du côté de chez Urge. Malheureusement, à ce tarif-là, sur le Gringo, il n’y a ni système MIPS dans la coque en polycarbonate, ni boucle Fidlock… On ne peut pas tout avoir !

Conclusion
L’impression qui ressort en premier lieu après ce test du Leatt MTB 4.0, c’est que tout a été pensé et calculé pour que le côté pratique prédomine. Pour que l’utilisateur soit parfaitement à l’aise en ayant quasiment la sensation de porter un casque de VTT classique. Grâce à un encombrement assez réduit, un confort très honnête et un poids plus que raisonnable, il est évident que le produit nous a paru vraiment abouti. Un casque deux-en-un qui comblera les pratiquants à la recherche d’un grand confort d'utilisation et d’un maximum de sécurité. Partant du principe qu’une fois posé sur la tête, on oublie carrément que l’on roule avec un intégral, il serait vraiment dommage de ne pas en profiter… Surtout quand on sait que l’on peut éventuellement le transformer en “Jet” à sa guise si besoin est !
Pertinent ?
10
Pratique ?
9.5
Utile ?
10
Durable ?
8
Abouti ?
9
Concurrentiel ?
8.5
Bon marché ?
7
Principales qualités
Finition
Casque deux-en-un
Boucle de lanières FidLock
Protection optimale
Mentonnière facilement amovible
Volume raisonnable
Principal défaut
Prix un peu élevé
8.9
/10