Nicolas Vouilloz et Tracy Moseley remportent cette manche finale des EWS-E !

Avec seulement 2 concurrentes au départ, c’est Tracy Moseley qui s’impose sur cette manche féminine en Ecosse, devançant de plus de 3 minutes sa poursuivante, Laura Charles. Victorieuse sous la pluie sur les 14 spéciales du jour, Tracy Moseley prend sa revanche sur la française de chez Orbea qui a remporté les 2 manches précédentes

Chez les hommes, ce fut un poil plus disputé et les Kway étaient aussi de sortie. C’est d’abord l’ancien Champion du monde de DH qui prend les rênes de la course : Reece Wilson. Seulement, il chute et perd le lead dans la seconde boucle du jour. C’est Nicolas Vouilloz qui en profite et prend la tête de la course. Il ne la perdra plus jusqu’au bout, même si Sam Hill a ensuite remporté la plupart des spéciales des boucles 2 et 3, reprenant du temps sur le pilote Lapierre – l’Australien avait accumulé dès la 1e spéciale trop de retard et ne pouvait plus espérer revenir en tête. Il termine 3e. Entre eux; 2e, Kévin Marry complète le podium du jour.

C’est ainsi que Vouilloz fait de la résistance, prouve son implication dans l’ebike et s’adjuge la victoire au général après les 3 manches. 3 manches qu’il a d’ailleurs toutes remportées. Il devance alors son teammate Kévin Marry, second. Derrière, sur la 3e marche, on retrouve un autre spécialiste de la discipline, reconverti de la DH : Emanuel Pombo, sur un KTM, du team Miranda. Et chez les filles, seules 2 pointaient au départ de toutes les manches de la saison : Laura Charles et Tracy Moseley, et terminent respectivement 1e et 2e du général de cette saison. Avec une seule manche, Nicole Goldi est 3e.

Elites Hommes

Elites Femmes

Les résultats officiels

ews-e-tweed-valley-resultat-2021-100
  1. Quelle fin de saison !! Entre Reece Wilson et Sam’ Hill qui sont venus jouer les troubles faits, dans une courte saison dominée par le team Lapierre.

  2. Salut,

    Je n’aime pas la compet’, en général (même si c’est chouette à regarder, parfois).

    Mais …

    j’avoue qu’à l’instar du tour de France, ce serait éventuellement chouette de voir apparaître d’autres méthodes de classements.
    Du genre :
    – On garde le classement au temps cumulé (pour chaque manche) sur la totalité des spéciales
    – Création d’un classement par point pour chaque manche (en fonction de la position d’arrivée dans chacune des spéciales)

    Ce qui ferait un gagnant au point et un au temps.

    Ensuite, ajouter des petits ‘bonus’ pour garnir / étoffer le tout, ce serait un plus. Du genre :
    – Meilleur grimpeur dans les power stage ?
    – Meilleur descendeur (celui qui a cumulé le plus de victoires sur les spéciales dans le sens de la pente)
    – La plus belle remontada ?
    – Le ‘pa’d’bol’ en nougat (pour consoler)
    – etc…

    S’il faut faire la promotion du ‘E’ de ‘E-ews’, autant s’inspirer de ce qui marche ailleurs, non ?
    En essayant évidemment d’éviter les écueils de la facilité ou du tout ‘marketo-fric’.

    On peut rêver, non ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.