Présentation du Labyrinth E-Agile CF

Finition exemplaire

Après de longs mois de développement et une restructuration du réseau de distribution pour un meilleur service en magasin, Labyrinth nous présente enfin son nouveau VTTAE. Avec l’E-Agile CF, l’autre marque vosgienne propose à sa clientèle un modèle, qui, sur le papier, nous a semblé extrêmement polyvalent… En espérant avoir bientôt l’opportunité d’en faire le test, voilà déjà à quoi ressemble la bête !

Par Chris Caprin

Labyrinth E-Agile CF

  • Usage all mountain/enduro
  • Roues de 29 pouces (AV) et 27,5 (AR)
  • Débattement 160 mm AV/154 mm AR
  • Cadre en carbone
  • Reach 456 mm et Stack 616 mm en taille T3, offset  mm
  • Motorisation Shimano EP 8 250 watts, 85 Nm
  • Batterie Darfon Li-ion de 720 Wh
  • Console et commande : Shimano EP8 et EM800
  • Modes d’assistance : 3 (Eco, Trail, Boost) + assistance à la marche
  • Système pour réglages moteur personnalisés et connectivités : oui, avec l’application Shimano E-Tube téléchargeable sur smartphone
  • Pneus Michellin Wild 29 et 27,5×2.60
  • 2 tailles : T3 (164-184 cm) et T4 (176-194 cm)
  • 3 modèles (Sport, Evo, Ultimate) entre 7 690 et 11 490 €
  • Lien : www.labyrinthbikes.com

Pour Labyrinth, l’E-Agile CF représente l’essence même de la philosophie de la marque. Un VTTAE qui annonce une nouvelle ère pour la firme vosgienne. En effet, ses lignes épurées, sa technologie avancée et la qualité de ses finitions font de ce vélo le digne représentant de Labyrinth sur un marché du VTT à assistance électrique en pleine expension.

Avec ses 160 mm de débattement à l’avant et les 150 mm à l’arrière gérés par la cinématique de suspension évolutive Adapt-Link 2, l’E-Agile CF se veut un modèle all mountain polyvalent, dont la conception moderne offre un comportement optimal en montée, tout en conservant potentiellement la même efficacité, qu’il soit équipé d’une roue arrière de 27 et demi ou de 29 pouces. Dans un autre registre, le système de suspension est doté d’un pied d’amortisseur positionné à 90°, ce qui a pour effet de supprimer en grande partie les efforts latéraux sur ce dernier et de le libérer pleinement lors de son fonctionnement.

Côté géométrie, grâce à des bases de 438 mm en 27,5 pouces, un boîtier de pédalier à 350 mm, un angle de direction de 65°, un tube de selle incliné à 77° et un empattement de 1 222 mm en taille T3 (la plus petite des deux disponibles), ce nouveau VTTAE Labyrinth promet d’être aussi efficace en montée qu’en descente…

De plus, avec sa motorisation Shimano EP8 et sa batterie Darfon de 720 Wh, l’E-Agile nous ouvre la perspective d’un champ d’action encore plus grand grâce à une autonomie vraiment intéressante.

Fiable, modulable et très bien fini

Mais outre la polyvalence, Labyrinth a mis l’accent sur plusieurs autres points importants… Tout d’abord, la fiabilité. Une attention particulière a ainsi été portée sur toutes les articulations des biellettes, qui sont équipées de bagues en métal-polymère avec axe traversant pour plus de rigidité et un démontage plus facile. Ces bagues sont beaucoup plus résistantes quelles que soient les conditions d’utilisation, y compris vis-à-vis des contraintes qu’un VTTAE peut rencontrer.

Ensuite, on a également la possibilité de faire évoluer la géométrie du vélo… On peut ainsi – entre-autres – passer facilement d’une roue de 27,5 à l’arrière qui apporte plus de vivacité et un comportement joueur, à une roue de 29 pouces générant davantage de stabilité. Afin de pouvoir adapter le vélo à sa pratique et à sa morphologie, Labyrinth a également développé des inserts de douille de direction qui offrent trois positions différentes et permettent d’ajuster la longueur du triangle avant.

Vous l’aurez compris, ces multiples choix d’inserts et les différentes options qui en découlent expliquent le choix de ne proposer que deux tailles de cadre.

Enfin, la finition se veut exemplaire. C’est la raison pour laquelle on trouve des butées de direction qui évitent au té de fourche ou aux leviers de frein de venir malencontreusement taper le cadre et que le poste de pilotage possède une intégration optimale des câbles et des gaines dans un cintre spécifique développé par Labyrinth.

Dans un registre différent, l’option d’éclairage Supernova intègre les feux de position dans les haubans du cadre, alors que la lampe avant dispose d’une fixation directement sur les cales de direction. On note aussi que l’E-Agile est livré avec un coffret particulièrement soigné qui contient le chargeur, les clés et le carnet de suivi d’entretien.

La gamme

Elle se compose de trois modèles disposant tous du même cadre en carbone, du moteur Shimano EP8 et d’une batterie Darfon de 720 Wh.

Pour 7 690 euros, le Sport est équipé d’une fourche Formula Selva C, d’un amortisseur Formula à air, d’une transmission Deore Shadow + et de freins Shimano M 6120, ainsi que d’une paire de roues Mavic E-XM 430.

Un peu plus cher, à 8 990 euros, le Evo est un peu mieux équipé, avec une fourche Formula Selva S, une transmission et des freins Shimano XT, ainsi qu’une paire de roues Shimano également.

Enfin, l’Ultimate à 11 490 euros est monté avec un amortisseur Formula à ressort, un ensemble freinage et transmission full XTR et des roues Mavic DeeMax…

A noter que les trois vélos sont équipés de pneus Michelin Wild AM et d’une tige de selle télescopique KS Rage.

  1. Rien sur le poids ?

    Tout comme Yéti,il faut chercher pour savoir le poids du vélo.

    Ou comme Giant,on cache ce poids lourd “honteux” ?

    Ok pour le détail (si géo bien faite…etc) mais je trouve ce détail poids utile.

    C’est + façile de trouver le poids des autos dans les fiches techniques 😉

    1. Bonjour PascamlFunk,

      Nous n’avons pas pour l’instant les versions définitives de certaines pièces à cause des problèmes actuels liés à l’approvisionnement sur le marché du vélo.
      Plutôt que de donner un poids erroné, nous préférons attendre le moment ou l’E-Agile sera à 100% en version grand public.
      Mais pour vous donner un ordre d’idée, selon les versions, le poids sera aux alentours de 23-24kg.

      Sportivement,

      Labyrinth Bikes

  2. Salut Chris,
    Encore une belle marque française qui propose un super produit semble-t-il, mais le prix!… et les suspensions formula, dans cette gamme de produits…pas sûr que le public accroche!
    Pour ma part,je viens de prendre un bullit cc s (mon rêve après m’être éclaté il y a longtemps avec le bullit originel!).
    Je roule exactement sur les mêmes trails que toi (Janas,Faron,garlaban,étoile…)
    Je galère pas mal à trouver les reglages optimums de fourche et amortisseur.Sachant que je pèse 84 kg pour 185 cm et que j’ai pris une taille L qui me convient bien, peux tu m’aider à régler ça ?
    Mille mercis par avance, et au plaisir de te croiser sur Janas 😉…

    1. Salut Albert,
      Je te conseille de jeter un œil sur le face-à-face Santa Cruz dans le lien ci-dessous…

      https://vttae.fr/face-a-face-2021-santa-cruz-bullit-ou-heckler/

      En fonction de ton poids, je te suggère juste de mettre deux tokens dans la 38 et de monter en pression d’air (95 psi) en fermant d’un ou deux clics le rebond (rapide et lent).
      Pour l’amorto Super DeLuxe, tu peux monter jusqu’à 190 psi en fermant la détente légèrement aussi…
      Plus tu montes en pression d’air, plus la suspension revient vite, donc c’est important de corriger !
      A un de ces 4 à Janas, peut-être ! Bon ride sur ton super VTTAE.

  3. Bonjour Chris,
    J’ai lu avec intérêts votre analyse il y a quelque temps concernant le moteur Bosch Performance Line cx 85 Nm dernière version avec notamment l’extended booster.
    Je suis très lourdement handicapé (polio jambe gauche) Heureusement grâce à la force de ma jambe droite valide j’ai toujours pu faire du vélo. Toutefois je rencontre un vrai désagrément avec le moteur Performance Line 65 Nm de mon VAE car celui-ci se coupe dès que c’est à ma jambe gauche, sans muscle, d’appuyer sur sa pédale puisqu’elle ne peut exercer aucune pression dessus. Donc à chaque tour de pédalier le moteur se coupe et sous la pression de ma jambe droite valide, redémarre en faisant un claquement qui devient rapidement agaçant !
    Je m’interroge quant au système Extended boost du moteur cx 85 Nm. D’après ce que je comprends ce système induit une poussée très courte du moteur au pédalier dës lors qu’une seule pédale reçoit une pression ? Est ce qu’à votre avis, Chris, ce système pourrait palier à mon problème en permettant un pédalage plus rond, la pédale gauche recevant à fois que c’est à elle d’appuyer, l’aide de L’Extended boost ? Je rêve probablement mais j’ai espoir que ça puisse être une solution ou un début peut être.
    J’ai écrit à Bosch pour savoir si le logiciel pouvait être adapté pour apporter une véritable aide aux handicapés d’une seule jambe. Je n’ai pas encore de réponse.
    Par ailleurs savez vous si le moteur 85 cx est livré avec l’option eMTB Extended Boost d’office sur les vélos vendus à partir de maintenant ou faut il la faire installer ?
    En fonction de votre réponse j’envisage de commander un autre VAE avec le moteur 85 cx.
    J’ai bien conscience de vous importuner mais je sens que grâce à vos connaissances votre expérience et votre gentillesse qui transparaît au travers de vos écrits vous pouvez m’aider à y voir clair.
    Bien cordialement à vous.
    Serge
    PS.- Je n’ai pas de site web

    1. Bonjour !
      Je comprends votre problème et effectivement, l’Extended Boost peut vous aider à obtenir un pédalage plus rond et sans coupures…
      J’ai un ami amputé sous le genou, nous roulons très souvent ensemble et certaines motorisations lui conviennent moins bien que d’autres.
      Je vous confirme donc qu’avec le nouveau moteur Bosch Gen4 équipé de l’Extended Boost (disponible sur tous les VTTAE de moins d’un an), vous devriez sentir une nette différence.
      Dans votre cas, je pense donc qu’il est vraiment judicieux de passer à cette version ! A + et bon ride sur votre nouvelle machine.
      Tenez-moi au courant de votre ressenti… Merci

  4. Salut,

    voilà de magnifique bolides, made in france qui plus est.
    Dommage que mon tropisme un rien ‘YAM-addict’ m’en détourne, car autrement, j’aurais volontiers fait l’effort.
    Le vélo est sympa, en dépit d’un rapport équipement / prix euh … bref ! Disons que c’est le prix à payer pour rider en faisant cocorico ?
    Dommage pour la motorisation !

    Et donc : à quand un moteur made in France sur un VAE made in france, hein ? Il n’y a pas que Bosch ou Shimano (sinon Yam, Brose ou Panasonic). Plus près de nous, il y a poloni et son e-P3-mx !
    D’ailleurs, un test d’un VAE en e-P3-mx me semble de plus en plus indispensable ! C’est qu’un fulgur Mula ou un MDE, ça le ferait bien … J’dis çà, j’dis rien !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.