Présentation du Cannondale Moterra SL

Le meilleur des deux mondes ?

Cannondale fait désormais partie des marques qui profitent de la compacité et de la légèreté du moteur Shimano EP801 pour proposer un modèle juste en dessous des 20 kg disposant d’une assistance full power. Alimenté par une batterie de 600 Wh, le Moterra SL se veut le plus léger de cette nouvelle catégorie… Un VTTAE prometteur que l’on vous présente brièvement en attendant d’en faire l’essai très prochainement !

Par Chris Caprin – Photos Cannondale

cannondale moterra sl

Cannondale Moterra SL

  • Usage all mountain
  • Roues de 29 pouces à l’avant et 27,5 à l’arrière
  • Débattement 160 AV/150 AR
  • Cadre en carbone
  • Reach 445 mm et Stack 639 mm en taille M, offset (déport de fourche) 44 mm
  • Motorisation Shimano EP801 250 watts, 85 Nm
  • Assistance maxi : 600 watts en crête
  • Batterie Darfon non démontable de 601 Wh
  • Console et commande : Shimano EP8 et EM700
  • Modes d’assistance : 4 (Eco, Trail, Boost et Turbo) + assistance à la marche
  • Système pour réglages moteur personnalisés et connectivités : oui, avec l’application Shimano E-Tube téléchargeable sur smartphone
  • Pneus Maxxis Minion DHF 29×2.40 AV et Dissector 29×2.40 AR
  • 4 tailles (S, M, L, XL)
  • Poids : entre 19,5 et 20,5 kg selon le modèle
  • Trois modèles à 7 999, 9 999, 13 999 €
  • Disponibilité : printemps 2024

Avec 85 Nm de couple, plus de 600 watts de puissance en crête et une batterie de 601 Wh, le tout pour un poids d’environ 19,5 kg (suivant le modèle), le Cannondale Moterra SL se présente comme le leader d’une nouvelle catégorie de VTTAE. Et comme nous avons déjà essayé un modèle du même acabit l’an dernier avec le BH iLynx +, nous n’avons aucun doute sur l’intérêt de ce type de vélo offrant à la fois agilité, puissance et autonomie. 

Mais comme on s’en doute, la combinaison full power/faible poids exige un mélange de prouesses techniques, impliquant – entre autres – le développement d’un cadre spécifique. Pour cela, Cannondale s’est servi de son expérience pionnière du carbone et de la technologie FlexPivot inspirée par le VTT de XC Scalpel (vainqueur en coupe du monde), mais cette fois en 150 mm de débattement. Les sections de base FlexPivot remplacent le pivot arrière traditionnel et permettent de conserver une technologie Four Bar Linkage tout en éliminant le poids et l’entretien des roulements de pivot des bases. Selon les dires de la marque, le résultat procure une traction exceptionnelle, un freinage réactif et une sensation ludique qui met en confiance.

Un programme alléchant qui donne envie d’essayer le vélo… Surtout que cela ne s’arrête pas là. La philosophie de conception “Proportional Response” de Cannondale signifie que tout – de la cinématique de la suspension à la géométrie, y compris la longueur des bases – est entièrement personnalisé pour chaque taille de cadre afin que tous les pilotes bénéficient des mêmes performances de suspension et d’une maniabilité identique.

Motorisation adaptée

La puissance du Moterra SL provient d’une version personnalisée de l’unité Shimano EP801 – le moteur le plus léger capable d’offrir l’assistance la plus importante recherchée par les pratiquants de ce nouveau sport. Et avec 85 Nm de couple et plus de 600 watts de puissance maximale, il est évident que la nouvelle motorisation apporte une aide bien plus considérable en Boost. De plus, sur cette nouvelle version de l’EP8, les modes d’assistance personnalisés ont été développés en partenariat avec Shimano pour tirer le meilleur parti des capacités du moteur. L’Eco procure une assistance minimale pour une autonomie maximale, alors que les nombreuses déclinaisons du mode Trail permettent de choisir entre la balade, pour accompagner des VTTAE à assistance légère, ou la performance pour rouler en compagnie de full power. Enfin, le Boost, lui, offre une pleine puissance, tout le temps et dans toutes les conditions. Quant à la batterie intégrée, elle utilise une configuration de cellules personnalisée qui stocke plus d’énergie dans un espace réduit, créant une batterie incroyablement compacte de 601 Wh pour seulement 3,1 kg, faisceau compris.

Nouveau concept

En s’intéressant aux détails de la géométrie, on constate que le Moterra SL est vraiment un VTTAE conceptuel et complètement nouveau. En effet, il possède un angle de direction de 62,5° aussi ouvert qu’un vélo de DH, avec des coupelles de jeu de direction qui offrent 1,2° de possibilité de réglage, alors que l’angle du tube de selle (77°) est aussi plus droit, comme un VTT de trail moderne… Sans oublier la longueur des bases personnalisable en fonction de la taille du pilote. Tout cela devrait donner une géométrie originale et polyvalente, apte à faciliter la tâche du vététiste dans son pilotage.

Enfin, pour trouver l’équilibre entre vitesse et vivacité en montée et agilité dans les virages, le Moterra SL est monté d’origine avec une configuration de roues en 29 pouces à l’avant et 27 et demi à l’arrière. Mais pour ceux qui préfèrent l’option full 29, un Flip Chip positionné dans les haubans offre la possibilité de monter une roue arrière de 29 pouces sans sacrifier pour autant le caractère général et le bon équilibre du vélo.

La gamme Cannondale Moterra SL

Elle se compose de trois modèles plutôt haut de gamme à la vocation enduro et à l’ADN sérieusement orienté vers la polyvalence, avec le Moterra SL 2 à 7 999 euros, le Moterra SL 1 à 9 999 euros et le Moterra SL LAB71 à 13 999 euros

  1. Il est vraiement trés beau et, à lire Chris, bien né.
    Je suis trés sensible à ce concept de full power léger plus qu’aux VTTAE light.
    Le vrai problème c’est qu’il faut faire un prêt intergénérationnel pour se l’acheter.
    Puis quand on voit le marché de l’occasion sec comme un jour sans pain ça fait réfléchir.

    1. oui en terme de tarif ça fait mal. Le rise chez Orbéa sort au même poids mais avec d’autres spec sur la batterie et moteur mais à une tarif aux alentours des 5000€, nettement plus intéressant.

  2. Bonjour, Mondraker l’avait fait sur son Crafty carbon de 2020! Full power de moins de 20 KG, trop avance peut etre…

    Article vttae.fr de Tom Garcia du 25 novembre 2019.

    Mondraker Crafty Carbon RR SL – 11999€ – 19,9kg (avec Powertube 625Wh) et 19,3kg (avec Powertube 500Wh) :

    Sinon il me plait bien ce Cannondale.

    Patrick

    1. Sauf que le Crafty sous les 20kg était bardé de pièce en carbone, de petits pneus, des poignées en peau d’zob, etc… et du coup franchement trop rigide pour être roulable en vrai VTT !

        1. bonjour d’accord avec toi TOM, pour 250g en plus le HX 1700 ce plus costaud, pour un VTTAE, poid du pilote 150kg contre 120kg

  3. Superbe design pour ce VTTAE qui devrait bien se comporter en descente et rester agile dans les épingles, toutefois je note que les empattements ne cessent d’augmenter ces 5 dernières années. Un seul point négatif, le tubeless arrière ne me convient pas du tout.
    La chasse aux kg m’a toujours fait sourire moi qui emporte mon sac à dos avec les jumelles lors de mes sorties en montagne, surveillons davantage notre IMC ça restera plus économique.

    1. Après demande chez un pro: pas d’extender possible sur ce modèle.. mais bon, 600Wh on peut déjà bien s’amuser avant de les épuiser

  4. J’ai hâte de lire l’essai de Chris et mon petit doigt me dit que c’est un vttae qui devrait lui plaire.
    J’ai un coup de coeur pour le design beaucoup moins pour le tarif. Par contre, l’angle de direction me pose question. Affaire à suivre.
    Bon, Chris, si tu veux un coup de main pour l’essai, n’hésite pas, je suis dispo ! Je pense être sur la même longueur d’onde que toi.
    Encore merci pour tes tests.

  5. Enfin un VTTAE digne de ce nom ,beau si Cannondale me promet que un range-extendeur
    est prévue bientôt, je vais de suite me le commander, j’espère avoir une réponse a ce sujet

  6. Hello, Je vois que tous ces “Light” : Lapierre E-Zesty, Giant Trance X Advanced E+ Elite, Orbea Rise … n’ont plus de batterie amovible !
    C’est bien le cas pour ce Cannondale Moterra SL ??
    Je me voyais déjà faire un road trip en Ecosse ou en Irlande avec mon VTTAE light allant de B&B en B&B ou en pays breton … mais trouver une prise électrique juste à côté de l’endroit où tu poses ton VTT le soir pour le charger c’est comme jouer au Loto et espérer gagner le gros lot toutes les semaines. Donc adieu mes rêves de road trip. Qu’est-ce qu’ils ont ces ingénieurs à faire que de la RDM en oubliant complètement le côté pratique pour l’utilisateur … donc pour l’acheteur !?

  7. Dommage ces tarifs stratosphériques.
    Dommage pour la batterie non extractible.
    Dommage le tube de selle coudé, négatif pour insérer une 170 mm ou plus sur un M, Le Rise a bien évolué et offre maintenant cette possibilité pour avoir le cul le plus bas possible en config 29″ AR.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *