Présentation des Moustache Trail et Game 2022

La patte Moustache

En ce début d’année 2022, la marque vosgienne Moustache – qui fête ses 10 ans ! – renouvelle intégralement le coeur de sa gamme VTTAE. Evolution naturelle et logique, ses emblématiques Samedi 29 Trail et Game adoptent le nouvel écosystème Bosch Smart System, mais non sans une certaine patte Moustache, avec une série de petits détails et innovations qui doivent faire la différence. Nous étions début mars dernier à la présentation au Nord du Portugal pour découvrir et tester ces nouveautés…

Par Quentin Chevat – Photos : Jérémie Reuiller

La fidélité à tout prix

On le sait, ce n’est pas nouveau, Moustache ne jure que par du Bosch depuis le premier jour et c’est même en partie les qualités d’alors de la motorisation allemande qui ont fini de motiver l’équipe à se lancer il y a – déjà – 10 ans maintenant. Performance, agrément, image de marque, notoriété, réseau SAV… même si Bosch peut parfois sembler un brin conservateur, on ne peut pas donner tort à Moustache pour ses choix, sa fidélité et au vu de sa croissance fulgurante.

Depuis l’annonce l’été dernier des nouveautés Bosch et de l’écosystème Smart System, on savait les jours de la collection Moustache “saison 10” comptés. La conjoncture internationale et les délais de production qu’on connait ont retardé l’échéance jusqu’à aujourd’hui, chez Moustache comme chez la plupart des marques.

Les Samedi 29 Trail comme Game adoptent donc enfin le Bosch Smart System.

Le Smart System Bosch, qu’est ce que c’est ?

Basé sur la motorisation Performance CX Génération 4 connue et reconnue, avec un nouvel aimant placé au niveau de la valve de roue, une batterie PowerTube de plus grande capacité (750 Wh en lieu et place de l’ex 625 Wh, 20% d’autonomie et de plaisir supplémentaires), et un écran couleur Kiox 300 (optionnel), l’écosystème Smart System propose désormais une expérience VTTAE “nouvelle génération” connectée et évolutive avec, comme centre névralgique, la commande ergonomique LED couplée via un smartphone à l’application eBike Flow.

Désormais, votre vélo à assistance électrique peut bénéficier automatiquement des dernières mises à jour, d’informations détaillées sur votre modèle de vélo (fonctionnement, statistiques, maintenance…) et de fonctionnalités additionnels et évolutives.

A ce propos, Bosch propose depuis quelques jours l’intégration des applis Strava et Komoot, des nouvelles suggestions de profils de navigation et le verrouillage du vélo à distance via eBike Lock

Moustache propose enfin un habillage spécifique de l’appli personnalisé aux couleurs de la marque pour les futurs propriétaires de Trail et Game.

Revers de la médaille, la batterie plus volumineuse et plus lourde (+800 g), les nouveaux points d’encrage du bloc moteur Performance CX et l’évolution des connectiques – encombrants et incompatibles avec l’existant – font que pour adopter ces nouveautés, les marques doivent inévitablement repenser leurs cadres actuels… La fidélité à tout prix et le prix de la fidélité.. !?

Le souci du détail

Les mains dans le cambouis, les doigts dans la prise, le souci du détail… Depuis toujours, on l’a dit, Moustache se conjugue avec Bosch mais aussi avec une succession d’innovations, tant sur ses propres composants que l’optimisation des produits allemands. On pense notamment au pignon moteur spécifique de 14 dents aux balbutiements de la pratique sportive du VTTAE, à la dissimulation maline des batteries Bosch externes, ou plus récemment au mode Magic Tour. Des innovations “maison” Moustache pour la plupart adoptées progressivement de série chez Bosch.

La marque vosgienne s’appuie sur les forces du motoriste tout en se jouant, la plupart du temps, de ses faiblesses. C’est une histoire de bon compromis dans l’innovation, et le Smart System n’y fait pas exception.

En effet, à la manière d’un préparateur automobile, et à échelle industrielle – Moustache démontre une nouvelle fois son expertise en tunant la nouveauté. Une somme de petits détails pour vous, mais qui peuvent dire beaucoup…

Galerie commentée :

Un nouveau châssis commun au Game et Trail

Moustache Samedi 29 Trail et Game partagent un nouveau châssis commun. C’était déjà le cas sur la génération précédente, mais cette fois-ci c’est le développement du Game et de sa géométrie qui ont eu les préférences de la marque.

Le cadre s’allège de 150 g au passage et bénéficient de nouveaux passages de gaines dans le tube supérieur et le long du tube de selle.

Comme le nom du modèle Samedi 29 l’indique, vous l’aurez compris, Moustache (qui a été précurseur sur le “mullet” à VTTAE avec ses modèles 29/7) privilégie aujourd’hui le format 29 pouces, à l’avant comme à l’arrière. Avec des pneus de 2.5 Maxxis WT montés sur des roues “maison” alu ou carbone (à moyeux Mavic notamment) assemblées dans les Vosges à l’usine Moustache.

La marque propose des géométries modernisées, allongées (+17 mm en moyenne par taille) mais pas forcément radicales. Globalement, l’angle de tube de selle se redresse (+2°) tandis que l’angle de direction se couche (+1°). Les potences suivent et se raccourcissent (- 10 mm).

La différence de débattement du Trail, et son incidence sur la géométrie, est compensée par une cale de 10 mm sous la douille de direction. Le Samedi 29 Trail est légèrement plus long en reach et avec un boitier 10 mm plus bas perché que le Game. La marque n’utilise plus le flip-chip au niveau du pied d’amortisseur.

Côté cinématique, peu de changement, ci ne n’est que la biellette et l’amortisseur sont désormais placés 15 mm plus en avant, pour favoriser le dynamisme et le maintien en accord avec le travail effectué sur l’amortisseur Magic Grip Control.

Moustache monte désormais son pied d’amortisseur sur une bague mobile et avec un serrage en deux temps (comme les fourches Fox) pour optimiser le bon alignement de l’amortisseur et éviter les frictions.

Moustache Samedi 29 Game

  • Usage Enduro
  • Roues de 29 pouces
  • Débattements 170 mm AV / 160 AR
  • Cadre en aluminium 6061 T4, T6
  • Reach 461 mm et Stack 638 mm en taille M, offset (déport de fourche) 44 mm
  • Motorisation Bosch Performance Line CX Gen4, 250 watts, 85 Nm, 340 % d’assistance maxi avec Extended Boost et Magic Tour
  • Batterie Bosch de 750 Wh
  • Console et commande : Bosch Kiox 300 et LED Remote
  • Modes d’assistance : 4 (Eco, Magic Tour, eMTB, Turbo) + assistance à la marche
  • Software : Bosch Smart System et application eBike Flow
  • 4 tailles (S, M, L, XL)
  • 4 modèles alu de 5 799 et 8 399 €
  • Poids annoncés : 23,5 à 25 kg
  • Disponibilité : à partir de mai 2022
  • Lien : www.moustachebikes.com

Moustache Samedi 29 Trail

  • Usage Trail / All Mountain
  • Roues de 29 pouces
  • Débattements 150 mm AV / AR
  • Cadre en aluminium 6061 T4, T6
  • Reach 468 mm et Stack 632 mm en taille M, offset (déport de fourche) 44 mm
  • Motorisation Bosch Performance Line CX Gen4, 250 watts, 85 Nm, 340 % d’assistance maxi avec Extended Boost et Magic Tour
  • Batterie Bosch de 750 Wh
  • Console et commande : Bosch Kiox 300 et LED Remote
  • Modes d’assistance : 4 (Eco, Magic Tour, eMTB, Turbo) + assistance à la marche
  • Software : Bosch Smart System et application eBike Flow
  • 4 tailles (S, M, L, XL)
  • 5 modèles alu de 4 799 et 8 199 €
  • Poids annoncés : 23,6 à 25 kg
  • Disponibilité : à partir de mai 2022
  • Lien : www.moustachebikes.com

Qu’en penser ?

Avec ces nouveautés, finalement Moustache ne surprend pas tellement. Moustache fait du Moustache, et le fait très bien. C’est beau, c’est propre, malin, bien intégré, fidèle à ses habitudes, les vélos recèlent de développements bien pensés… mais on quitte le Portugal avec un sentiment un peu partagé.

Du fait d’abord de ne pas avoir pu rouler suffisamment le Game au programme pour vous livrer plus d’impressions, pas de bol, la faute à une météo locale capricieuse (pluie, grêle…) qui a réduit à une courte demi journée notre cession portugaise, roulage et shooting compris. On ne va donc pas tenter de vous raconter des salades.

Le spot et les trails proposés par les guides locaux WeRide autour de Terras de Bouro étaient pour autant fabuleux et les premières impressions, plutôt bonnes. Un Game 9 facile à prendre en main, qui nous a semblé très confortable, plutôt polyvalent et agile à la montée comme parfaitement à l’aise en descente cassante, assez neutre globalement et sans grands défauts à mon goût. Il progresse à mon avis en terme d’équilibre et du côté ludique, malgré un poids en hausse et une plus grande batterie/autonomie.

Certains trouveront, en revanche, qu’il manque peut être un petit effet WOW, un léger manque de caractère différenciant ou d’audace (c’est plus facile à dire qu’à faire on est d’accord 😉 ) qui pourrait ne pas séduire les plus puristes/pointus des pratiquants VTTAE. D’autant plus de la part d’une marque qui, on le rappelle, a sans conteste le plus beau palmarès sportif de la courte histoire du VTTAE. Du carbone, des géométries plus radicales, du format de roues dépareillées MX, des assistances légères, des vélos sportifs en 500 Wh, des vélos d’Enduro en 900 Wh… le marché fourmille de nouveautés, elles sont désormais rares les marques (petites et grandes) à ne pas avoir de VTTAE AM/Enduro, chacun pourra trouver chaussures à son pied… mais du coup, pas forcément du côté de chez Moustache. Ce n’est pas spécialement le positionnement des “Smiling Machines”, le gros du marché n’étant pas là…

Ceci étant dit, les fans de la marque moustachue ne seront certainement pas perdus ni déçus. Ces vélos cochent les cases de la plupart des attentes des pratiquants aujourd’hui. Moustache est bien au coeur du marché et de ses attentes, en terme de montage et de rapport qualité/prix.

On validera nos premières impressions/intuitions avec des essais complets des Trail et Game 2022 avec Chris en conditions sportives sur le terrain. A suivre sur VTTAE.fr.

En attendant, on vous attend en commentaires 😉

Rédacteur en Chef
    1. Je suis d’accord… Entre 460 et 465, ça marche très bien en montée et sur certains VTTAE, ça n’empêche pas la vivacité et la maniabilité.
      Reste plus qu’à savoir si c’est le cas des nouveaux Moustache, plus lourds et pas très réputés pour leur côté joueur dans le passé ! A suivre…

      1. Ben moi je trouvais déjà le trail 8 lourd de l’avant nottament pour ” Manuals” Compliqués, alors la entre batterie plus lourde et bases allongées… Oups !!!

      2. C’est clair que passer en 750 Wh ouvre à plus d’autonomie mais pour quel compromis sur ce que l’on connait et apprécie.
        Venant de la moto TT, je dirai que les enduristes devraient plus apprécier que les trialistes.

        +45mm d’empattement c’est pas anodin, le Trail gagnerait en stabilité et avec un centre de gravité plus bas, la maniabilité ne devrait pas trop pâtir du surpoids mais reste à voir comment l’inertie va peser sur la dynamique d’ensemble ?
        Vivement l’essai by CC.

        Et je brûle 2 cierges : 1 pour une peinture plus résistante et 1 autre pour des jantes moins chewing-gum.

        1. Je trouve que les jantes alu des vélos Moustache sont solides et rigides.
          J’ai même été agréablement surpris.
          Bon d’accord, les sentiers du Vercors sont plutôt meubles, mais il y’a aussi des blocs et des lapiaz.
          J’adore Google qui pédale dans la choucroute,et qui remplace lapiaz par lapin.
          Une fois, j’ai même vu un caillou sur un sentier.

  1. Evident que certains veulent un vélo vif,maniable.

    Et faire des wheelings ou manuals,mais combien en font ? 20% ?

    Sur la forme,c’est joli a voir,mais sur le fond cela sert a quoi ?

    Moi,je ne sais pas en faire.

    J’ai une péniche qui va bien en D+ et D-,pour mon niveau.

    Bref,sur ces Moustache 2022,je m’attendais a + de “Funky” 😉

    1. Bonjour,
      Je trouve que ces vélos Game et Trail se sont bien allongés.
      Pour exemple mon Game 2020 a un reach de 427 en taille M, un empattement de 1209,et les bases en 460mm.
      Il n’y a que 2 mm de plus pour le modèle 2022 pour les bases.
      Je crois même me souvenir que le reach du modèle 2021 est de 420…
      Du coup, je suppose que le Game 2022 va être un avion de chasse en enduro, mais va être un peu moins maniable dans les épingles de montagne.
      Pour le nose turn faudra voir.
      Sinon, je ne sais pas faire les manuals et les wheelings,et du coup le côté peu joueur du Moustache ne m’a jamais derange.
      Mais bon j’y arriverai un jour !
      Ceci dit, hier j’ai mis une tige de selle de 150mm au lieu de 120 sur mon taille M(125 en 2021).
      C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup… LOL !

      Je vais aller tester ça illico !
      Bon ride à tous !

  2. Hello

    On attend avec impatience ton test.

    Il semble qu’il soit plus “ludique” que le 2021 considéré comme un peu “mou” (j’ai un Game 2021, ça ne m’a pas marqué) bien que (un peu) plus lourd et long.

    On sent quant même que les ingénieurs ont cravachés dur pour intégrer la 750Wh en minimisant les effets de la longueur et du sur-poids. Il faut reconnaitre qu’il y a pas mal de ruses bien vues. Maintenant qu’est-ce que cela donne sur le terrain … seul ton test nous le dira.

    J’ai noté l’intégration et le carénage moteur bien plus abouti que sur le 2021 et un sabot moteur un chouia possiblement plus protecteur.

    Par contre les câbles qui sortent du top-tube et re-rentrent c’est … particulier.

    Comme l’aimant sur la valve … mais cela semble être imposé par le nouveau système Bosch (capteur dans le moteur) pourtant je n’avais pas noté ce détail sur les autres vélos ayant le nouveau système Bosch.

    Par contre, une chose est sûr: Moustache a été bien plus inspiré dans le choix de ses couleurs en 2022. Et globalement l’esthétique est quand même toujours au rendez-vous. La “French touch” dirons-nous.

    Pour finir s’il l’ont prend la disponibilité de la Fox 38 Performance comme point médian de référence de la gamme: c’est +500€ entre Game 6 2021 et Game 7 2022.

    Cela en vaut-il la chandelle? Je suis sûr que tu nous le diras 🙂

  3. Je vais juste compléter les commentaires avec mon avis sur le nouveau smart system de Bosch. Je possède un CUBE 2022 équipé du smart système et batterie 750 et comment dire, je suis plus que dubitatif…
    Concernant l’autonomie : l’écran du Kiox indique vraiment n’importe quoi (censé calculer l’autonomie en temps réel suivant sa cadence et mode utilisé, ça ne marche pas ex : perte de 20% de batterie au bout de 10 km et quand le niveau atteint 30% plus rien ne bouge et puis d’un coup 10% … ). Pensant avoir un problème de batterie j’ai fait un test avec un ami équipé d’un cube (2021 m^me motorisation) et batterie 625 et bien en utilisant les même modes (emtb et turbo, pour vider les batteries rapidement…), batterie à sec pratiquement au même moment après 46,5 km, 1200+…
    D’autre part sur le net circule une vidéo ou un Allemand fait sans arrêt le tour du stade de Fribourg pour tester l’autonomie 750w résultat : 98 km en mode turbo… (chez lui bien sûr tout fonctionne sur l’application, autonomie à jour constamment et autonomie démoniaque…cherchez l’erreur…)
    Dubitatif quand je vois que les autres constructeurs et motoristes qui épurent et intègrent intelligement (en général) toute la partie commande, on se retrouve avec le smart system (si on rajoute le téléphone pour utiliser l’appli) avec un guidon rempli de bidules inutiles à moins de vouloir poser devant un terrasse branchée remplie de geeks au fond des bois !!! (bon, pas évident à trouver…).
    Bon il y a un truc qui fonctionne quand même c’est le blocage du vélo avec l’appli mais obligation d’avoir son phone sur soi…et l’intégration du gps mais ça oblige à avoir le phone sur le guidon…
    Bref tout ça ressemble à un coup de marketing, et je suis particulièrement déçu car ça fait de long mois d’attente pour pas grand chose de neuf… (sinon un trou dans mon budget. Mais toujours du plaisir à rider…)
    Good ride à tous…

  4. Merci pour ce tour d’horizon qui fait rêver, notamment par les prix que vous affichez (4700 pour l’entrée de gamme trail). Dommage que sue le site moustache de votre lien, le prix soit à…. 5600€ !

    1. Sauf erreur de ma part le Trail 2 (à 4799€), tout comme les 4, 6, 8 et 10 sont les modèles 2021, avec notamment batterie en 625 et non 750. Les prix indiqués sont les bons.
      Je pense qu’afin de bien les différencier MOUSTACHE à prit le soin de noter les modèles 2022 en numéros impairs qui effectivement commencent à 5699e pour le Trail 5.
      D’ailleurs en regardant bien on peut distinguer certaines des différences sur le cadre (attache de la batterie, top tube et tube diagonal différents, etc).
      Amicalement.

  5. salut à tous,
    en 2022 fabriquer une cadre avec des entrées de câble aussi moche ,je ne comprend pas du tout….
    on revient dans les année 80.
    le poste de pilotage ressemble à un sac de neoud

  6. La Marque ne cède pas à la mode de l’intégration poussée à son extrême et préfère aller vers la simplicité, jusqu’à faire sortir les câbles derrières le tube de selle. Mais Moustache a toujours chercher à faciliter l’entretien de ses vélos, comme avec cette astucieuse trappe d’accès au dessus du moteur de la génération précédente. Bravo.
    Par contre, Bosch ne suit pas la tendance minimaliste et cela fait plutôt désordre. De mon point de vue, Shimano fait bien mieux, avec son affichage et ses commandes épurés. En tous cas bravo pour avoir réussi à garder cette ligne distinctive et assez bien réussie, tout comme la qualité de finition de la partie haute du cadre. Je reste admiratif devant la stratégie de la marque, qui garde bien son cap. Même si une version plus légère et sportive se fait un peu attendre. Mais, comme le dit si bien l’article, le gros du marché n’est pas là.

  7. bonjour chris caprin , sais tu deja quand tu aura les trails et games 2022 a l’essai ( si possible trail 9 et game 9 ) j’ai vraiment hate de lire ton essai des 2 velos si possible , car j’ai un gros doute au niveau du comportement avec la batterie de 750 qui pese 900 grammes de plus.
    merci d’avance pour ta réponse

    1. Salut !
      Même si, évidemment, la balle est dans le camp des Moustachus, j’espère sincèrement pouvoir recevoir un Trail 9 et un Game 9 ensemble pour un face-à-face le plus rapidement possible.
      Ça serait l’idéal pour avoir un bon éclairage sur la gamme des VTTAE sportifs chez Moustache… Je vais mettre un coup de pression dès demain !
      A +

      1. merci pour ta réponse rapide chris , en espérant lire ces 2 essais assez rapidement, je voulais te remercier pour ta franchise lors de tout tes tests vélos, c’est tellement rare de nos jours de trouver quelqu’un qui ose écrire des points négatifs sur un vélo,encore merci
        A+

  8. Bonjour Chris, entre ce Game et le Turbo Levo testé en février dernier quel est celui qui est le plus “sportif” c’est à dire celui qui procure davantage de rendement, d’efficacité en montée, de maniabilité, d’agilité, d’assurance à “l’attaque” en descente ?
    En te remerciant.

  9. J’ai reçu mon Game 9 jeudi dernier et ai été rouler avec hier soir (30kms – 700 D+).
    Je vais pas faire une review détaillée ici mais dans les grandes lignes :
    * Vélo très bien fini
    * Géométrie au top (j’avais un peu peur d’un gros truc pas rigolo mais je me suis éclaté avec dans les descentes 😛)
    * suspensions qui fonctionnent super bien ensemble et qui encaissent très très fort dans le cassant
    * J’ai roulé 95% en e-mtb et c’est plutôt agréable/fluide
    * Dans le D+ : beaucoup de grip, vélo facile à placer, on est vraiment bien installé dessus
    * Dans le D- : un avion de chasse qui encaisse sacrément bien, super stable (ça je m’y attendais) mais qui reste suffisamment maniable pour ne pas non plus être désagréable à rouler dans les virages serrés

    Bref, je suis ravi de ce vélo. En //, je roule toujours un VTT “musculaire” mais les 2 feront la paire et me permettront de varier les plaisirs 😍
    Je suis vraiment débutant en VTTAE : j’avais loué un Megamo Crave (moteur Shimano ep8) puis un Giant e-trance (moteur Yamaha/Giant). Je trouve le Moustache Game bien au-dessus (mais bon c’est pas non plus la même catégorie de vélos, les 2 étaient en 150/150 alors que le Game est en 170/160 et comme dit j’ai un expérience limitée en VTTAE). Par contre, j’ai préféré le duo manette/écran de Shimano, plus minimaliste/moins encombrant et plus adapté au VTT selon moi. Bon, je m’attendais à pire en taille avec l’ensemble Bosch donc je suis agréablement surpris (mais trop gros quand même).

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.