J-1 avant les 1ers Championnats du Monde de VTTAE !

Les premiers Championnats du Monde de VTTAE de l’Histoire se déroulent en ce moment même à Mont St Anne, la prestigieuse station canadienne, avec en point d’orgue les courses Hommes et Femmes ce mercredi 28 août 2019. Nadine Sapin, notre rédactrice et ambassadrice est de la partie pour représenter fièrement la France, et VTTAE.fr.

Inscrite en toute dernière minute dans l’effectif national tricolore, Nadine n’y va pas que pour vivre ces 1ers Championnats de l’intérieur mais compte bien se surpasser et performer au guidon d’un Moustache Samedi 27 Trail 9 équipé d’un moteur Bosch Performance Line CX. Elle nous explique tout de ce grand rendez-vous…

 


Temps de lecture estimé : 5 minutes


 

 

Les forces en présence

La liste des inscrits est désormais connue ! On ne peut que constater qu’il y a du monde, du très beau monde même…

En effet, de nombreux Champions du Monde et médaillés olympiques seront au départ parmi les 55 engagés dont 8 féminines. La France sera la mieux représentée avec 11 athlètes, vient ensuite le Canada (10 athlètes), les Etats-Unis et la Suisse (6 athlètes chacun).

 

 

Chez les Hommes

La bataille va être rude pour aller décrocher le premier titre historique de Champion du Monde de VTTAE !

Les premiers prétendant sont jeunes (23 ans et 24 ans). Il s’agit du Sud Africain Alan Hatherly, Champion du Monde Espoir de XCO en 2018 et Martins Blums, vainqueur de la Coupe du Monde XCO U23 en 2017. Dans les jeunes, nommons aussi Grant Ferguson, Champion de Cyclocross de Grande-Bretagne. À 26 ans, il est dans la force de l’age pour le titre.

Vient ensuite, des coureurs plus expérimentés, dont le nom peut faire rêver plus d’une personne comme notre Julien Absalon, au palmarès hors normes. Toujours pour la France, Miguel Martinez ou encore le Champion de France VTTAE en titre, Jérôme Gilloux, vont essayer de prouver que la technique en VTTAE peut faire la différence.

Christoph Sauser (ancien top XCO, Suisse), Marco Aurelio Fontana (ancien top XCO, Italien), ou encore Wyn Masters (descendeur/enduriste, Néo-Zélandais) défendront à leur manière leurs couleurs nationales et vont surement faire parler la poussière de Mont Saint Anne.

La stat list Hommes est impressionnante aussi bien par la différence d’âge et les disciplines de prédilection de chaque coureur. Nous trouvons des Champions de XCO, XC marathon, de Cyclo-cross, de DH ou d’Enduro ! La course sera doutant plus animée en montée et en descente car chacun aura des qualités différentes. Cela nous promet un beau spectacle…

 

 

Chez les Dames

Nous sommes moins nombreuses mais là aussi le niveau est mondial.

On retrouve tout d’abord, l’enduriste et double Championne du Monde de Four Cross Anneke Beerten. Mais aussi les championnes de Cyclo-cross, Maghalie Rochetta et Caroline Mani. Ainsi que la Championne de XCO (en junior), Nathalie Schneitter !

Il faudra aussi surveiller l’enduriste Alba Wunderlin. Quant à moi, j’essayerai de faire de mon mieux, avec une certaine expérience à VTTAE 😉 !

8 féminines, 5 nations et 1 seul titre, rendez-vous mercredi !

 

 

Le parcours

L’UCI a communiqué la trace du parcours mais n’a pas encore dévoilé le nombre de tours précis à effectuer. Espérons qu’elle tienne compte de la différence de capacité des batteries pour ne pas privilégier uniquement les coureurs qui auront une capacité de batterie supérieure à 500Wh. En effet par simplicité face à toutes les nouveautés, l’UCI a décidé d’autoriser les batteries de 500 à 700Wh.

Nous devrions avoir plus de renseignement sous peu à la veille de la course mais il semblerait que le format de course soit d’environ 1h. Le nombre de tours exact pourrait peut être annoncé après le premier tour de course…

Ce parcours fait environ 5,6 km avec 280m de dénivelé. Au premier tour, le peloton s’étira sur une piste montante favorisant les poids légers. Pour les autres tours, les coureurs emprunteront une montée technique en sous-bois à ce niveau où le pilotage fera la différence.

Nous avons pu déjà rouler sur le parcours qui n’était pas encore 100% balisé. Il est technique aussi bien en montée qu’en descente. Le terrain est un mixte de terre et de sable, assez sec ce qui ne favorise pas le grip. Racines et rochers viennent durcir la course et bousculer les pilotes à certains passages.

 

 

Les horaires

D’après le programme officiel, les Hommes s’élanceront mercredi à 14h15 suivis des Femmes à 16h30 heure locale donc 20h15 et 22h30 en France.

À noter que d’autres infos récentes circulent avec l’idée d’un départ féminin quelques minutes avant les Hommes. À confirmer…

Mise à jour du 28/08 à 8h : En raison de la courte start list féminine, les Dames s’élanceront finalement 1 minute seulement après les Hommes ce mercredi à 20h16, heure française.

Pour suivre les chronos en direct > https://www.uci.org/fr/mountain-bike/events/championnats-du-monde-mountain-bike-uci-présentés-par-mercedes-benz

 

 

Le règlement spécifique ebike

Rien de particulier, on retrouve les mêmes règles que chez nous sur les courses de VTTAE :

– Puissance moteur limitée à 250 watts.
– Vitesse maximum d’assistance avec pédalage à 25km/h.
– Assistance sans pédalage maxi : 6km/h.
Un diagnostic moteur est demandé à chaque coureur avec une tolérance de 5% pour la circonférence de roues lors du contrôle technique. Les ebikes des 5 premiers seront à nouveau contrôlés de suite après l’arrivée.
Tous les moteurs ne sont pas autorisés et ceux programmés à 45km/h devront être paramétrés pour respecter les règles en vigueur.

Pour en savoir plusRèglement complet

 

 

Et pour le transport de batterie, comment a-t-on fait ?!

Impossible de voyager avec une batterie de VTTAE en avion. Du coup, ce sont les marques de moteur comme Bosch, Shimano… ou les marques de vélo qui fournissent aux coureurs les batteries et chargeur pour l’événement.

 

 

Et maintenant…

Pour nous “acclimater” au parcours, nous avons droit à 2 jours de reconnaissances officielles (1h30 par jour), en plus de la matinée de la course. Ensuite les VTTAE seront contrôlés avant les départs par un certain Jean-Christophe Péraud, Mr Anti fraude à l’UCI !

 

Suivez-moi aussi en live depuis le Canada via la page Facebook VTTAE.fr !

Nadine

  1. C’est génial cette connerie de ne pas pouvoir transporter ta batterie dans un zingue;
    surtout si tu roules sur Rocky ;comme ça Rocky te fourni un spad .
    Faite gaffe avec vos téléphones vous pourriez tout faire péter.
    Good ride Nadine , fait nous rêver.

  2. Moi , je trouve que ça à l’air sympa , je pensent qu’ils vont s’éclater à concourir avec des pilotes venus de toutes disciplines . Bon amusement à eux .

  3. Si j’en crois les photos, Nadine roulait sur un modèle Moustache 2019 contrairement à ses homologues masculins. C’est vraiment dommage quand on sait la perte de rendement (dû au renvoi de la démultiplication de 2.5) de ce modèle au dessus des 25 kmh,ce dont le nouveau modèle s’est départi.
    Si je me trompe, contredis moi Nadine.De mon coté, face aux motorisations au rapport 1/1, je ne peux pas lutter… c’est bien le seul reproche que je peux faire à ce moteur par ailleurs très homogène.

    1. Salut, j’étais effectivement avec un moteur 2019 et une batterie 500Wh. Comme j’ai dû organiser mon déplacement à la dernière minute (en moins de 4jours), c’était mission impossible de trouver un nouvel ebike 2020 en taille S. Les disponibilités de ces nouveaux vélos sont encore très limitées à cette période surtout les petites tailles.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.