Coupe de France VTTAE Enduro 2020 – Le calendrier et les dernières nouveautés !

Ça y est ! On connait les dates de la coupe de France Enduro VTTAE 2020 ! Pour cette nouvelle saison, les épreuves dédiées ou acceptant les VTT à assistance électrique seront au nombre de trois pour se disputer les classements généraux, ou simplement se faire plaisir…

C’est que cette saison encore, les Coupe de France Enduro VTTAE font mûrir les concepts expérimentés l’an passé et en route pour constituer la norme pour le circuit national, désormais… Les dates ? Les règles ? Les catégories ?! Tout le détail sur VTTAE.fr ! 

 


Temps de lecture estimé : 4 minutes – Photos : MTB Events, R. Bord, K. Abelleira, Bat-Com


 

 

Les dates !

[dropcap size=big]C[/dropcap]omme l’an passé, la Coupe de France Enduro VTTAE 2020 profite d’une épreuve 100% dédiée à la pratique électrique sur les pentes du Seignus d’Allos (04). Cette fois-ci, l’épreuve servira même d’ouverture de la saison. Une ouverture au mois de juin donc, annoncée sur deux jours… Voici le calendrier complet : 

 

  • Val d’Allos (Alpes de Hte-Provence) – 20/21 juin 2020
  • Loudenvielle (Hautes Pyrénées) – 5/6 septembre 2020
  • Talloires (Haute Savoie) – 3/4 octobre 2020

 

À Loudenvielle, le circuit retrouve une autre étape connue et reconnue. Notamment parce que sur les bords du lac de Génos-Loudenvielle a lieu chaque année à le salon du VTTAE qui anime le paddock et donne un charme particulier à cette date.

Mais cette année, les rives d’une autre étendue d’eau, le lac d’Annecy, attendent les pilotes VTTAE nationaux pour en découdre : la finale de la Coupe de France VTTAE Enduro 2020 prenant place à Talloires, rive Sud/Est du lac emblématique des lieux.

 

 

Concept mûri…

Au delà des dates, c’est dans le concept et les catégories mères – Elites et Open – que l’essence de la Coupe de France VTTAE Enduro est en train de se forger. L’an passé déjà, l’organisation MTB Events expérimentait des parcours et programmes adaptés à l’usage de l’assistance électrique. Le concept perdure en 2020, et c’est bien l’usage de l’assistance électrique qui fait la distinction entre catégories Elite et Open.

Les premiers ont droit à faire usage de deux batteries, l’une chargeant pendant que l’autre est utilisée. Un programme copieux et plusieurs occasion d’intervertir doivent permettre de faire usage de l’assistance dans ses modes les plus élevés (Sport/Boost/Turbo). Chez les Opens, solution plus économe(ique) : une seule batterie, et un programme plus léger permettant de faire l’ensemble en modes d’assistance réduits (Eco/Normal/Tour). 

 

 

Côté règlement…

Pas de grosse nouveauté, si ce ne sont deux ajustements qui prennent effet à compter de cette saison 2020 pour favoriser l’accessibilité de la compétition au plus grand nombre…

[toggler title=”Open Master 50″ ]

Chez les Opens, une catégorie Master 50 apparaît en complément des Hommes et Femmes. L’occasion pour les plus anciens, aussi, d’avoir leurs challenges et se faire plaisir. Chacun son rythme !

 

[/toggler]

[toggler title=”Points du samedi” ]

Pour certains, la compétition sur deux jours – qui fait partie de l’essence de l’Enduro VTT – peut représenter une épreuve dans l’épreuve. Pour d’autre, un opportunité stratégique importante. Dans les deux cas, les pilotes marqueront désormais des points au classement général sur la journée du samedi, et sur le total du week-end. L’occasion de rentabiliser illico les performances du samedi, se fixer un objectif intermédiaire, et/ou réduire l’impact d’un problème du dimanche.

[/toggler]

 

 

Pour la suite…

Pour 2020, ne nous étonnons pas non plus de voir le lion, emblème de Peugeot Cycles un peu partout, comme sur l’affiche de la saison. La marque française devient sponsor titre de ce qu’il convient donc d’appeler la Coupe de France VTTAE Enduro Peugeot Cycles. 

Outre ce détail sémantique, la dernière information à glaner concerne les inscriptions. Cette saison, le temps presse moins que d’habitude, puisque les hostilités débuteront en juin. Elles auront lieu à partir du 3 février 2020, sur le site de l’organisation > enduroseries.fr !

Rédacteur
  1. L’idée de 2 batteries, pour les élites, dont l’une charge pendant que l’autre est utilisée, me semble une très bonne idée. Reste à trouver le bonne capacité qui permettra le meilleur rapport poids/puissance. Les opens seront limités à moindre coût. Ces compétitions prennent donc, de plus en plus, forme.

  2. Bonjour,
    J’ai cherché avec Google pour le règlement de la “coupe de France Enduro VTTAE 2020”.
    Mais je n’ai malheureusement rien trouvé …
    S’il vous plait, est-ce que quelqu’un a un lien ?
    D’avance merci beaucoup.

  3. Salut à tous, je trouve qu’autoriser 2 batteries, met de côté la gestion de la batterie. De plus à vouloir tout faire en turbo (Spéciales et liaisons) je vois pas l’intérêt, ça va ressembler à un XC en montagne.
    Pour les vélos dont les batteries ne sont pas démontable du cadre, c’est mort.
    Et pour conclure l’organisation fait en sorte qu’il n’y ait pas de surenchère en terme de matos pour les VTT musculaires (marquage des roues, cadre, fourche, haubans…); et la elle fait tout le contraire. A quand un passage au stand après chaque spéciale et 10 batteries pour le week-end ?

    1. Oui et non, car les opens ne sont limités qu’à une seule batterie.
      Par contre, je partage la crainte de la surenchère technologique et financière. Mais peut être que le bon choix sera d’avoir 2 petites batterie, d’à peine 500 Wh en alternance.

    2. Le débat peut effectivement être ouvert. Attention par contre à ne pas aller trop loin en parlant de “surenchère matérielle”. Certes, une batterie a un coût non négligeable, mais ce n’est pas comparable avec l’idée de pouvoir “casser” du matériel et le réparer à tout va, comme le règlement musculaire cherche à l’empêcher. Il n’est pas question d’avoir un nombre illimité de batterie. Il ne s’agit donc pas d’une “surenchère”, mais bien d’explorer deux conceptions de la pratique (celle qui met à l’épreuve les capacités supplémentaires apportée par l’assistance et celle qui incite à faire un usage raisonné de cet avantage) pour, peut-être d’ici quelques temps, tirer les conclusions qui seront les bonnes. C’est somme toute assez logique de la part d’un organisateur qui expérimente pour développer un format 😉

  4. Je profite de cet article pour faire une proposition au magazine VTTAE… J’aimerais avoir un calendrier des compétitions VTTAE en 2020 et je trouve que celui-ci pourrait toute sa place dans votre magazine spécialisé.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.