Présentation des Trek Rail Carbon 9.8 et 9.9

Trek vient de lancer le Rail Carbon, son tout nouveau VTT à assistance électrique. Le premier de la marque américaine à intégrer le Smart System de Bosch, mais aussi la batterie de 750 Wh, la console Kiox 300 et la commande LED. Mais si la conception des nouveaux modèles Rail 9.8 et 9.9 s’est surtout articulée autour des derniers éléments Bosch, les versions haut de gamme adoptent également des composants novateurs qui illustrent peut-être ce à quoi ressembleront les VTTAE de demain… Nous nous sommes penchés sur la question.

Par Chris Caprin

Trek Rail Carbon 9.8 et 9.9

  • Usage All Mountain / Enduro
  • Roues de 29 pouces
  • Débattements 160 mm AV et 150 mm AR
  • Cadre en carbone OCLV
  • Reach 448 mm et Stack 635 mm en taille M, offset (déport de fourche) 43 mm
  • Motorisation Bosch Performance Line CX Gen4, 250 watts, 85 Nm, 340 % d’assistance maxi avec Extended Boost et Tour +
  • Batterie Bosch de 750 Wh
  • Console et commande : Bosch Kiox 300 et LED Remote
  • Modes d’assistance : 4 (Eco, Tour +, eMTB, Turbo) + assistance à la marche
  • Software : Bosch Smart System et application eBike Flow
  • Pneus Bontrager 29×2.50
  • 4 tailles (S, M, L, XL)
  • 5 modèles entre 8 000 et 12 000 € environ
  • Poids : entre 22,5 et 23,4 kg
  • Disponibilité : début 2022
  • Lien : trekbikes.com

Tout d’abord, on peut se rendre compte que la géométrie a sensiblement évolué… Avec un reach plus proche du Slash d’Enduro, mais toujours 160 mm de débattement à l’avant et 150 mm à l’arrière, les nouveaux Rail 9.8 et 9.9 ont désormais un angle de fourche plus ouvert de 63,9° et un angle de tube de selle légèrement plus orienté vers l’avant (77° au lieu de 75°). Et même si les roues sont toujours en 29 pouces, les bases sont relativement courtes (446,7 mm) et la hauteur de boîtier très raisonnable (336 mm). Pour les enduristes et ceux qui ont plutôt une pratique engagée, on note également la présence du Mino Link qui offre la possibilité de monter une roue arrière de 27,5 pouces.

Pour plus de fiabilité, les tubes ont pris un peu de volume, y compris la douille de direction qui s’accorde désormais beaucoup mieux avec la taille du té de la RockShox ZEB, tout comme le tube de selle qui accueille une tige télescopique de 34,9 de diamètre. Le résultat devrait nous offrir un VTTAE un peu plus rigide et parfaitement adapté à un système d’assistance encore plus performant.

Le jeu de direction bénéficie toujours du système de butée Knock-Lock, qui, pour davantage de maniabilité, passe à un angle de braquage de 72° au lieu de 58… Cela permet de protéger le cadre des impacts provoqués par le té de fourche ou les leviers de freins en cas de chute… Tout en offrant aussi davantage de maniabilité en montée dans les épingles très serrées. Comme le disent justement les gens de chez Trek, avec le VTT à assistance électrique, on pilote aussi en montée et il est important d’adapter les vélos en conséquence afin de pouvoir repousser encore plus loin les limites en franchissement.

Il est juste un peu dommage que toutes ces petites évolutions ne concernent finalement que les cinq modèles haut de gamme (9.8 et 9.9), puisque l’on constate que les autres Rail à partir du 9.7, eux, ne bénéficient pas pour l’instant de ces améliorations…

En harmonie avec l’assistance Bosch

Mais la véritable grosse nouveauté se situe du côté de chez Bosch et plus particulièrement du software Smart System et des équipements périphériques qui tournent autour du Performance Line CX Gen4… On parle ici de la nouvelle console Kiox 300 – que Trek a décidé intelligemment de fixer sur le haut du top tube –, de la commande LED plus ergonomique et, surtout, de la batterie de 750 Wh.

Avec le Smart System, Bosch offre la possibilité de connecter toutes les parties électroniques du VTTAE à son smartphone via l’application eBike Flow. Vous pouvez ainsi trouver sur votre écran toutes les informations dont vous avez besoin (paramétrages des modes, GPS, pourcentage d’autonomie, détails sur le kilométrage, moyenne, trajets ou nombre d’heures d’utilisation du moteur…). Une fois mis en route, tout est enregistré automatiquement et peut être partagé sur Apple et bientôt sur de nombreuses autres applications.

Dans le futur et contrairement à ce que l’on connait depuis le début du VTTAE chez Bosch, les mises à jour seront possibles via le smartphone sans être obligé de se rendre chez un revendeur spécialisé.

Côté pratique, la batterie qui se loge dans le cadre par le côté droit possède maintenant une poignée de transport. Elle se déverrouille facilement en un quart de tour de clé. Cela permet de moins s’embêter pour l’enlever et donc de moins hésiter à le faire, ne serait-ce que pour charger le bike sur un porte-vélos… Eh oui, 4,4 kg de gagner, c’est toujours ça de moins à soulever !

Plus d’options

Uniquement sur les deux modèles haut de gamme Rail Carbon 9.9, on trouve le nouvel amortisseur RockShox Super DeLuxe Ultimate Thru Shaft spécialement réglé pour le Trek Rail. Comme la fourche ZEB, il est doté du AirWiz, un système de contrôle électronique par capteurs mis au point par Trek en collaboration avec RockShox et disponible via l’application Sram AXS. Grâce à des diodes verte (GO) et rouge (NO), après un préréglage, vous saurez si vous pouvez partir rouler en toute sérénité ou s’il faut revoir vos pressions et votre Sag…

Trek a également mis en place le même genre de système pour la pression des pneus avec le TyreWiz (nouvelle génération) qui vérifie automatiquement si elle n’est pas trop haute ou trop basse. Et là, pareil, si c’est rouge, il faut alors sortir la pompe !

Gadget ou indispensable ? Je vous laisse juge, mais en tout cas, il est clair qu’avec le nouveau Rail Carbon, plus costaud et plus connecté, Trek cherche à vous faciliter la vie pour profiter au maximum du plaisir de rouler dans les chemins… Et ça, on ne peut que valider !

La gamme

Les nouveaux modèles Rail haut de gamme sont disponibles dans le programme de personnalisation Project One de Trek. Les clients peuvent ainsi choisir le modèle, la couleur et les composants pour créer leur VTTAE qui convient le mieux à leurs goûts.

Nouveau Rail Carbone avec Smart System Bosch, console Kiox 300 et batterie de 750 Wh :

  1. Enfin un peu de Trek en zoom 😉

    La batterie latérale a toujours eu sa poignée pliante.

    D’ailleurs,ce cache + la poignée + la serrure donne du poids en + sur la concurrence…..Mais bon…..

  2. bonjour Chris, je vous suis depuis votre arrivée dans ce magasine que je lis et dont les articles sont toujours bien argumentés et merci pour la qualité de ce travail. Depuis peu de temps j’ai l’impression que l’on roule ou que l’on marche sur la tête. Chaque constructeur y va de sa petite folie… La barre des 10.000€ est maintenant presque qu’un vieux souvenir, aujourd’hui 12 et 15.000€… Le vttae ne sera bientôt plus réservé qu’aux patrons du CAC40 ??? Et si pour justifier le prix on nous “colle” quelques gadgets électroniques c’est certainement que le marché de la stupidité bat son plein…
    Un vététiste qui pratique depuis plus de 30 ans et qui est triste de voir ce qui se passe

  3. Curieux de voir que le Thrushaft est conservé sur ces modèles. Un système qui n’apporte aucune plus value si ce n’est pour Trek qui donne à faire croire qu’ils ont des amortisseurs spécifiques.
    Et je précise aussi que ces amortisseurs sont bien moins fiables que les Superdeluxe “normaux” qui eux sont les références actuelles, loin devant les Fox Dpx2 et FloatX2…
    Pour la poignée de la batterie en effet, il y en a toujours eu.
    Je rejoins ce que dit “Graves Max”….je fais du Vtt depuis 1989 et là on arrive à un niveau de prix qui n’est plus réaliste. Le prix étant fixé suivant ce que les gens peuvent mettre et/ou sont prêts à mettre pour briller…
    Je le vois parfois dans ma clientèle où des gens jettent les amortisseurs d’origine au lieu de les réviser, pour mettre du “toujours mieux”…le monde devient fou. Les constructeurs l’ont compris…

  4. Bonjour. Concernant le prix des vélos, ce qui me gêne le plus, ce n’est pas qu’il y ait des vélos à 12.000 euros ou plus (il y en a toujours eu, en route par exemple depuis longtemps ; s’il y a des gens pour les acheter …), mais c’est surtout que le 1° modèle commence à 8000 euros !!! il faudrait des modèles “d’entrée de gamme” plus accessibles, comme l’a très bien compris Commencal avec ses modèles Essential, par exemple …
    Sinon pour les Tyrewiz que je roule depuis 2 ans sur des Zipp 3ZeroMoto, il est certain que c’est le genre de truc dont on peut se passer, mais voir que ça clignote vert avant une grande descente ou regonfler(crevaison lente)/dégonfler(chaleur) précisément le pneu sans avoir besoin de mano sur le terrain, est quelque chose à laquelle on s’habitue assez facilement 🙂

  5. Bonjour,
    attention il y a une erreur, le tube de tige de selle est maintenant en 34.9 et non en 31.6.
    Petite précision pour la roue en 27.5 derrière il faut passer ensuite chez son revendeur pour paramétrer son vttae.
    Et justement pour ce montage mullet, les haubans et bases sont exactement les mêmes que sur les modèles rail 2021 et ces modèles 2021 sont équipés également du mino link donc compatible avec une roue 27.5 à l’arrière???

    1. Non, cela change trop la géométrie. Sauf à avoir un amortisseur custom en 236mm au lieu de 230mm. A ce moment la géo est top avec tous les bénéfices du mullet. Accessoirement ça permet de pousser le débattement à 170mm à l’arrière pour une Lyrik de 170mm devant.
      C’est mon montage et c’est validé. Une merveille…

  6. Salut tout le monde,
    Il faudrait que les constructeurs se calme un peu sur les gadget à la con pour justifier les prix stratosphérique,

    Quand je sors le weekend me vider la tête avec mon vélo. ce n’est pas ce que je recherche.

    Un sav qui ne chipote pas.
    Un vélo réellement fiable.
    Serait déjà pas mal.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *